Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 14:14

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-otages-le-nouveau-business
Le business des otages n'est pas un business comme les autres et, depuis quelques années, il est en pleine expansion. Quelles sont les zones à risque? Qui sont les kidnappeurs? Le montant des rançons est bien sûr gardé secret défense: combien les Etats ou les familles sont-ils véritablement prêts à payer pour la libération de leurs concitoyens et de leurs proches?
Avec:

- Dorothée Moisan, journaliste, spécialiste des affaires judiciaires et policières, auteur de "Rançons, enquête sur le business des otages" ed.Fayard
Sur les menaces politiques et sécuritaires: la sécurisation des canaux de négociation.
- Renaud Girard, journaliste, grand reporter au Figaro. "Ne jamais payer de rançon " sur le modèle anglais ! Alors que le Français est un bon otage mis à prix 5 M de dollars /

- Au téléphone : Anne Giudicelli, Présidente de "Terrorisc", une structure de conseil sur les zones dangereuses dans des aires culturelles délicates:Somalie, Mali Nigéria, Mexique (16000 rapts par an soit 2 par heure) ,Vénézuela, Colombie...

Depuis 1970 les assurances dont la Lloyd's de Londres assure contre les otages. Assurance généreuse du Figaro pour indemniser les familles, "au cas où"...:10 ans de salaire en cas de mort violente.
Charles Balard ( Afghanistan) après 3 mois contre rançon
Jonathan Alpéry (franco américain) après 3 mois
Margaret Hassan (Irak)Décapitée par les djihadistes car Blair a refusé de payer.
Florence Aubenas peut-être 10 M de dollars ( dixit Renaud Girard:somme immorale et déraisonnable car c'est un puits sans fonds.La Circulaire Bouvier de 1981: "ne pas céder au chantage"lors d'un enlèvement sur le territoire français suite à l'affaire du Baron Empain kidnappé en 1978 avenue Foch devant chez lui et gardé 63 jours enchainé.
Depuis Giscard et l'affaire Françoise Claustre sous Hissène Habré et: "l'indigné" Stéphane Hessel est allé porter les valises d'argent et est revenu bredouille en 1974 (2M de dollars en liquide etc...)
L'Allemand a été libéré contre rançon de 1/2 millions de DM payés par l'Allemagne et des rotations de transall pour porter des armes aux rebelles tchadiens ! Les rebelles demandent en plus des armes. Devant le refus de Paris, ils tuent Galopin en avril 1975 après l’avoir fait condamner par un « tribunal révolutionnaire », tandis que Marc Combe parvient à s’évader le 23 mai 1975
Journalistes de FR3 StéphaneTaponier Hervé,Ghesquière,contre rançon de "quelques millions d'Euros"

Pour les Otages libérés au Niger ce Mercredi 30 octobre 2013, la polémique enfle car on parle déjà de 25 millions d'Euros de rançon, mais payée par qui ? L'Etat dément , alors le Groupe AREVA qui n'est jamais cité dans le discours du Président Hollande.
Otage française handicapée Marie Dedieu âgée de 66 ans enlevée au Kenya et morte en captivité en Somalie en Octobre 2011.
17 journalistes étrangers retenus en Syrie en zone rebelle dont 4 Français:Didier François, Edouard Elias,Pierre Torrès, Nicolas Hennin (Convention de Genève qui protège les civils) haine idéologique des djihadistes pour l'Occidental en général.
Journaliste italien favorable à la rébellion a témoigné dans la Republica sur ses mauvais traitements et sur la haine des rebelles pour l'Occident (mais reçus sur le tapis rouge à Paris, Londres et ailleurs) mais aussi chantage pour obtenir des armes sophistiquées. L'Humanitaire aussi est une cible privilégiée.
En fonction de la nationalité la rançon varie : entre 10 000 et 1 million de dollars (500 à 1000 dollars , en dessous de 0,5% à 30% de la demande initiale ou troc contre des moteurs de bateau par exemple.
Il y a des sociétés qui négocient les prises d'otages( 3000 à 300 000 enlèvements dans le monde)
La publicité médiatique est contre productive car elle fait monter les affaires et donne de l'importance aux ravisseurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories