Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 18:57
Les écrivains et Montpellier (France Inter)
Les écrivains et Montpellier (France Inter)

Chronique de Clara Dupont-Monod en direct de Montpellier le Vendredi 6 février 2015 !

http://www.franceinter.fr/emission-si-tu-ecoutes-jannule-tout-louis-nicollin
(Prenons de la hauteur après les vaseuses de Nicollin sur la politique, les femmes et le roti de veau...: le vide intersidéral)
Aucune ville plus que Montpellier en littérature n'est autant faite pour l'amour; encore une fois ce n'est pas moi qui le dit ce sont les écrivains. parce-que Montpellier quand on se penche un peu sur la littérature, a mis la tête à l'envers aux écrivains. Il y a d'autres villes comme Deauville, Nice, Paris,et Maubeuge mais la ville qui a fait grimper la température littéraire, c'est Montpellier.
Je vous donne un exemple, il y a un auteur qui a séjourné ici qui s'appelle Valéry Larbaud au début du XXè siècle qui passait uniquement ses hivers à Montpellier, ce qui est très chic,et il a écrit un texte qui s'appelle "Amants, heureux amants" qui se passe à Montpellier. C'est le monologue d'un homme dans une chambre d'hôtel qui hésite entre deux femmes; le deux femmes sont dans la chambre à côté en train de cuver leur champagne,il a couché avec chacune d'entre elles donc,et il hésite, bon voilà et tout cela avec Montpellier en toile de fond.Il y a un petit côté où Montpellier ça embrase les imaginaires.
Jean Jacques Rousseau a séjourné à Montpellier, pour se faire soigner quoi ? le coeur,(c'est pas moi qui l'invente) il était sûr d'avoir un polype, en fait il était juste amoureux, ça c'est Jean Jacques Rousseau qui est quand même le seul a avoir pris une fessée quand il était enfant et à avoir eu une érection sauvage pendant la fessée, ce qu'il a raconté dans son livre les Confessions, et comme par hasard on trouve ce genre d'énergumène non pas à ma gauche mais à Montpellier.Et comme dirait Nicollin dans le texte,
Rousseau pouvait partir en couille".Et il se trouve qu'il a transité non pas à Maubeuge mais à Montpellier;
Donc c'est un vrai mystère mais Montpellier c'est la ville de l'amour, elle transforme les écrivains,les gens, même la police parle d'amour et ce n'est pas moi qui le dit, c'est Johnny Hallyday (extrait de: Mais y a donc personne que tu aimes... mais cette ville là, elle est terrible)
François Rabelais y transite par la Fac de médecine de Montpellier: qu'est-ce qu'il écrit ensuite ? Il écrit :"Gargantua et les cent une manières de se torcher le cul" .
Paul Valéry fait sa scolarité à Montpellier, qu'est ce qu'il écrit ensuite? Il écrit un poème crypté très hot comme on dit qui célèbre le sexe féminin qui s'appelle "grenade" et je vous cite : "Dures grenades entr'ouvertes
cédant à l'excès de vos grains, Ô grenades entre baillées craquez les cloisons de rubis etc... " (heureusement qu'André Manoukian n'est pas là...)
Au Lycée de Montpellier, qui Paul Valéry rencontre-t-il ? Il rencontre Pierre Louÿs et qu'est-ce qu'il écrira Pierre Louÿs plus tard des textes porno mystiques. Y a un truc avec Montpellier quand même, et donc,son premier roman va s'appeler Aphrodite, Montpellier a un effet aphrodisiaque sur les écrivains, il est paru en 1896 et voici comment dans ce texte Aphrodite, comment les hommes abordent les femmes dans les rues:
- Eh je te salue...
- je te salue aussi..
- Où vas-tu si peu pressée ?
- Je rentre
- Oh, toute seule ?
- Toute seule..
- Où chez ton mari ?
- Je n'en ai pas ce soir.
C'est le texte d'Aphrodite sans les roucoulements bien sûr de Guillaume Meurice en Rocco Siffredi. !
Je ne sais pas si on drague comme ça à Montpellier mais en tout cas c'est mieux que Meetic surtout qu'après,le texte s'embrase :
- Ah comme tu joueras avec le bout de mes seins
Comme tu défailliras sur mon corps mouvant...
et en plus ils se connaissent depuis deux minutes.
Donc si je résume, un écrivain qui passera une fois par Montpellier, il écrira une fois des textes sur l'amour à trois dans une chambre d'hôtel, sur une érection durant une fessée, sur un sexe féminin en forme de grenade,ou sur une drague sauvage en pleine rue.
Alors, c'est sûr on peut-être un peu plus romantique, un peu plus lente et rester insensible aux vices de Montpellier. ( Extrait: "Tout ça ne vaut pas un Clair de Lune à Maubeuge" par Bourvil)
Pour nous y a des chances qu'on se déshabille tous dans le TGV ce sera l'effet Montpellier.
Suit après cette chronique la navrante interview de Louis Nicollin dans la vulgarité et le vide des grossièretés à chaque phrase. Ah qu'aurait transcendé de ses élans de tribun un Georges Frêche . Hélas, hélas...
La programmation d'Inter a cru bon d'en rajouter une couche en nous infligeant un catastrophique couplet d'un troubadour maison promu par cette émission, qui l'a sorti de l'anonymat, il s'agit de Frédéric Fromet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. 07/02/2015 18:41

Frédéric Fromet n'est pas un troubador inconnu invité pour l'occasion. Il officie tous les vendredis sur France Inter dans "Si tu écoutes...".

Pages

Catégories