Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 14:06
Pendant la crise, sonnez trompettes résonnez musettes à la Philarmonie...
Pendant la crise, sonnez trompettes résonnez musettes à la Philarmonie...
Chrisitian Merlin dans sa rubrique du Figaro avait déjà pointé il y a peu , la pléthore de salles parisiennes consacrées à la musique.de Gaveau à Pleyel, de La Cité de la Musique à l'Opéra Comique, le nouvel auditorium de Radio France, sans oublier le Châtelet et les Bouffes du Nord...
Voilà que La Philarmonie de Paris en pleins travaux vampirise tous les budgets culturels publics , après l'Opéra Bastille et Garnier et ce malgré les réserves de la Mairie de Paris et les fâcheries pécuniaires de Jean Nouvel, architecte officiel de la Hollandie.
Cet article de " Causeur" de février 2015 décrit parfaitement la situation ubuesque à travers un caustique mais lucide "Journal d'une ouvreuse" bien informée en page 97.
Je vous laisse savourer cette lecture très revigorante pour un début d'année de crise culturelle où toutes les programmations de Festivals 2015 sont en berne faute de budgets.comme s'en émeuvent les Forums et Magazines (La Terrasse,Zibeline...) qui ne s'en laissent pas compter face à l'optimisme de façade affiché à Musicora 2015 ou face à l'insolente réussite des multinationales Folles Journées et Folles Criées de Nantes à Tokyo et de Bilbao à Prague et désormais à Marseille, qui squizent et trustent à bon compte tous les stars et jeunes "prodiges" à peine éclos.
Les premières victimes sont ces jeunes talents dits émergents contraints à l'intermittence ou au CDD à répétition dans des écoles de musiques ou conservatoires eux mêmes exsangues comme à Grenoble, voire réduits à des tâches subalternes en milieu associatif. Et pendant ce temps là, Mme Fleur Pellerin inaugure, honore de sa présence et assiste aux privatisation et encourage le mécénat et le crowd-funding très en vogue même au sein de la FEVIS.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

olivier de vergnies 09/03/2015 20:58

Merci pour cet article .

plombier paris 16/02/2015 14:55

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Himba 16/02/2015 17:19

Pas vu le hem vers votre Blog....Merci pour votre commentaire.

Pages

Catégories