Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 23:56
MP Nounou Ars Vocalis
MP Nounou Ars Vocalis

Pour la 4ème édition 2016 de la "Journée Européenne des Musiques anciennes" à Montpellier à l'initiative du REMA et du réseau "les Muses en Dialogue" (Festivals de Maguelone, Pic St Loup et Musique en Catalogne Romane entre Gérone) animé par Philippe Leclant et ses équipes. Nous voici donc convoqués à la Médiathèque ZOLA pour 19 heures ce Samedi.

Mais déjà depuis 18h la file s'allonge jusqu'à la Place Dionysos et il faudra attendre 1 heure sous les regards hostiles de seniors aficionados inconditionnels (on croirait retrouver les hordes fidèles de la Folle Journée et de la Roque d'Anthéron) Personne ne se parle mais on jauge la catégorie sociale, l'âge et le vêtir. La préposée aux Publics et à la Communication s'affaire comme d'habitude et veille à ce que la file s'allonge en repérant les têtes connues qui mériteront de rentrer avant les autres. Puis elle fait avancer les prioritaires :les handicapés,les titubants, les éclopés de la vie, mais aussi les personnes dignes d'intérêt pour occuper les 40 places réservées aux VIP. Certains appellent cela le charme et les privilèges de la province...

Commencent enfin vers 19h30 les longs, trop longs discours des agélastes requis qui se perdent en remerciements interminables. On apprend que le Directeur et Conservateur de la Médiathèque Gilles Gudin de Vallerin est aussi l'époux de la Directrice de la DRAC Marie Pierre Gudin de Vallerin (sans que personne ne sourcille) et quand le représentant du Maire (en déplacement en Corse) prend la parole, mains dans les poches et sans notes (on craint le pire) d'autant qu' on découvre une fois de plus qu'après les 4 Adjoints à la Culture qui se sont succédé en 1an , ce n'est pas le dernier favori du Prince (Fabrice Manuel) qui prend la parole mais un inconnu du public Claude Barral (PS de Lunel) ...

Le même public s'impatiente après 45 minutes d'entre soi car enfin,les 200 personnes qui sont là veulent qu'on leur parle musique ancienne. la spécialiste des manuscrits anciens Gisèle Clément du Centre d'Etudes Médiévales de l'Université de Montpellier3 commente sans passion ses diaporamas et nous révèle que les archives sont très éclatées géographiquement et très composites pour un art oral non destiné à la mise en scène et au public actuel.(cf Ateliers avec Mora Vocis)

L'intérêt reprend vers 20h quand l'ensemble étudiant "Hortus Delicarium" nous entraine en latin pour des Polyphonies du XIVè. on aurait aimé plus d'inventivité et de sens de la mise en scène comme nous avons pu l'apprécier à la Réunion FEVIS/REMA de Berlin avec l'Ensemble l'Echelle de Caroline Marçot et Charles Barbier !.

Mais c'est sans nul doute Marie Paule Nounou et son ensemble vocal "Ars Vocalis" qui va savoir captiver le public qui attendait qu'on le sollicite et qui va réussir le pari de ce rendez-vous qui aurait pu rester dans la froideur du lieu et l'apathie apparente d'un public connaisseur. Il y a celle qui mâche depuis 3 ans son chewing gum et se fait les ongles, il y a les octogénaires retraités et avides de connaissances qui sont de toutes les soirées gratuites à la Médiathèque ou à la Salle Pétrarque, de rares étudiants du conservatoire, aucun ado ni pré-ado et des anonymes que Marie Paule saura dérider et entrainer dans des chansons grivoises d'Orlando di Lassus ou de Josquin des Prez.Un grand bravo à ces magnifiques interprètes dont les solistes pour leurs duos Pur ti miro de Claudio Monteverdi.

Le pari est tenu et Philippe Leclant peut être content même s'il n'exprime que rarement sa satisfaction et l'on attend la deuxième journée au Musée Fabre surtout pour les Ensembles les Ombres de Montpellier et Mos Azimans de Gérone.

JEMA : Choses vues... et entendues....(1)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories