Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 14:55
En passant par La Roque d'Anthéron...

Voilà donc la 36ème édition qui se termine ce jeudi 18 août.France Musique la grande "absenthe" (allusion au coffret d'absinthe et de pastis locaux que l'on offrait jadis généreusement aux artistes en les remerciant d'être venus parfois de si loin en gage de souvenir et de revenez-nous vite ) donc la Radio nationale confidentielle a déjà plié bagage et les larmes versées de Nicolas Lafitte sur son tweet ,si triste de quitter la vie de château, en témoignent .

La terrasse de Suzanna sur la place du village reste animée ce midi grâce aux pensionnaires de la Cure thermale qui viennent surtout entretenir leur stress et leurs bobos personnels par des conversations à bâtons rompus pour tuer la solitude.Mais les amis de FM sont partis et AK et AP sont hélas en sieste.

Cette année sous l'ère Marc Voinchet après les péripéties de 2015, plus d'extras ni de chargés de réa en surnombre.On a vu l'édition du Festival de Radio France Montpellier réduite à sa version light sans magazine, sans directs et sans communication (DIRECTION Jean-Pierre ROUSSEAU Directeur Jany MACABY Directrice Adjointe Corinne DELAFONS totalement absents) . C'est ça la nouvelle Occitanie ( version Delga saupoudrée de Saurel).Ici on préfère les Festivals de Musiques Emergentes et le Tohu Bohu... moi je préfère Piano sous les arbres de LUNEL-VIEIL et les Opéras à SETE (Offenbach, Verdi): chacun ses goûts...

Même si la programmation n'a pas été touchée à La Roque et dans les concerts environnants ce qui a rassuré le public très fidèle et conservateur: on ne bouscule pas les perruques et seniors grisonnants qui descendus dans la famille en Luberon ou chez tantine aixoise adorent leur rendez vous pique nique dans le parc avec panier en osier et nappe en vichy ! Les verres à pied pour le champagne et le rosé sont toujours là au frais, mais le coctail privatisé dans un enclos jalousement gardé ne ressemble plus à ceux si conviviaux de Paul Onoratini ( 1920-2010 ) les fils Onoratini et Martin sont des managers ne l'oublions pas et on cageole les sponsors et les huiles locales ou nationales dont un certain André VALLINI Secrétaire d’Etat chargé du développement de la Francophonie auprès du Ministre des Affaires étrangères et du développement international.

A18h, quand l'orchestre danois d'Odense fait son raccord sous la baguette du chef Kalle Kuusava (qui remplace au pied levé le titulaire Alexander Vedernikov) pour Grieg et Brahms, on attend toujours Maître Boris qui termine sa sieste, et le fameux Steinway est encore sous les mains expertes de Denijs de Winter.

Ses proches s'inquiètent, le jeune chef fait passer le temps... Enfin le voilà en Tshirt jaune, tout à ses fonctions de grand père. Mais soudain voilà qu'un sbire issu de l'armée de bénévoles fort peu physionomistes mais dûment badgés, intime à Sieur Boris qui a sa partition de Grieg sur les genoux , l'ordre de quitter les gradins in peto...! Même scénario grotesque pour ses proches...! (Demain celui là virera un Ministre si on n'y prend pas garde avant!)

Enfin le raccord a lieu , le piano a été placé face au public pour que le soliste soit parmi les musiciens danois au plus prêt. Il ne manquera pas de les féliciter chaleureusement.

Celui qui avait rêvé de repartir avec le disque de la 36è édition 2016 restera sur sa faim: "rupture de stocks" lui répond-on sèchement. Le libraire nantais requis qui assure aussi les Folles Journées fait travailler sa calculette mais le public en a vu d'autres et a ses propres sources et références. La dame au Chapeau mauve a doublé sa surface et impressionne derrière son stand mais ne veut pas que l'on touche à ses Catalogues Prestiges dédicacés. Bref tout cela sent bon la mauvaise affaire et le marché du temple pour gogos.

A 19h30 les gradins se remplissent et le bar marche à plein régime, non mais ! Angelich ou Berezovsky, on fait le plein de sandwichs et de champagne....

Très beau concert et concerto de Grieg toujours superbe dont on bissera le 2è Mouvement et sa partie solo. On commence à oublier le Varsovia et on découvre les grands danois tous blonds et ethniquement très danois comme leur chef Kalle !

A l'entrac'te René Martin vient saluer les habitués qui suivent l'aventure depuis plus de 30 ans et nul doute que la garde rapprochée fera le bilan de cette saison chiffres à l'appui.

Les moments rares ce sont ces quelques notes de Bach et de Mozart égrenées sur le piano des Master Classes sous le chapiteau par le pianiste et chef chinois de Hong Kong Yongse Kang que j'ai attiré à la Roque depuis Montpellier après sa tournée marathon d'un mois avec ses élèves de Boston, Francfort, Vienne, Salzbourg, Nice...

Le retour vers 23h nous oblige à franchir les chicanes sous le regard vigilant des gendarmes qui patrouillent sur tout le site et c'est déjà Arles, Nîmes et Montpellier. Je regretterai toujours que la Roque n'ait pas programmé plus souvent le norvégien Leif Ove Andsnes pour ses magnifiques interprétations de Grieg, Sibelius et Mendelsohn.mais l'écurie MIRARE est très fermée et ne laisse que peu de chances aux talents venus d'ailleurs. J'ai bien demandé le CD Horizons de Leif Ove Andsnes: on m'a répondu: il ne joue pas chez nous donc on n'a pas. Voilà voilà...

La Folles Journées et la Roque ne sont pas de pépinières et encore moins des pouponnières. On n'y vient que rarement pour être surpris ou bousculés.Mes tentatives pour y placer mes pianistes et violoncellistes se sont avérées vaines.

L'édition 2017 sur le thème de la Danse montrera si j'ai eu tort.

En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...
En passant par La Roque d'Anthéron...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories