Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 22:13


Le patronyme CASBAS se trouve déjà dans les archives du Real Monasterio des soeurs cisterciennes de CASBAS -Province de HUESCA dans le Royaume d'ARAGON en 974.
Déjà le 24 Aout 1628 meurt un "Licenciado Miguel de Casbas", grand passionné de la Révérente Soeur Martina d'Aragon.
Miguel CASBAS né vers 1830 quitte la province d'ARAGON ( Huesca - Alcubierre- Lanaja ) et se retrouve en Argentine sans doute vers 1850.
Un autre espagnol originaire des Asturies, Alejandro CARIDE  né en 1836 débarque en Argentine en 1853 il a alors 17 ans et deviendra "hacendado" et fondateur du village de CASBAS dans le partido de Guayimi (Province de Buenos Aires) Les deux familles sont liées par mariage.
Le destin des deux espagnols va basculer quand ils obtiennent des terres sous la Presidence de Avellaneda (1874-1880) Miguel devient Intendant de la Maison du Gouvernement où il se lie avec le Ministre des Finances  Victorino de la Plaza, qui deviendra Presidente de la Nación.
Les deux acquièrent des terres dans le District grâce à des prêts qui permettent à un nombre restreint de personnes de devenir propriétaires de l'effort de toute la Nation
Miguel Casbas serait venu personnellement visiter ses futures terres presque  40.000 hectares, revenant une autre fois en 1882.Il baptisa son premier village -composé d'un ranch et de terres pour le bétail,bâtiments ayant disparu à ce jour- “La Atrevida”, nom encore connu par les habitants du lieu, est aujourd'hui passé entre d'autres mains.
Miguel Casbas s'est marié en 1856 avec  María Osué (ou Azua), avec laquelle il a eu 11 enfants: Agustina (1856),mariée ensuite à  Achúa; Teresa (1857), mariée ensuite à Somoza; José (1859); Miguel (1861); Flora (1866),mariée avec Alejandro CARIDE; Rosa (1871); Exequiel (1877); María Antonia (1888), mariée avec Arini; Manuela (1889) y Petrona et María del Pilar mortes en bas âge.
Le 12 avril 1858 Miguel Casbas dépose un  brevet de machine hydraulique pour élever le niveau d'eau appelée "Torno Argentino".
En 1885, la Cour suprême argentine  Suprema Corte de Justicia de la Nación mentionne que Don Miguel CASBAS,accuse el Banco de la Provincia de Buenos Aires pour non respect de ses engagements d'un contrat.

Miguel CASBAS meurt le 28 juillet de 1891

( Jorge Elorza -  Eduardo Hiriart  )

____________________________________________________________________________
Parallèlement, la branche CASBAS d'ARAGON se compose d'Enrique CASBAS CAPISTROS (Lanaja ) marié à Agustina LAFUENTE LINAS (Alcubierre) lesquels émigrent d'Aragon pour venir en Haute Garonne où ils donnent naissance à GABO CASBAZ CAPISTROS à Sta Juliana (Vizcaya) puis à Mathilde CASBAZ à Boulogne sur Gesse le 25 Octobre 1896 qui épousera Jean Cécilien LARRIEU à .Billères (64) et se trouve être ma grand mère maternelle ! (Pour lanecdote, c'est elle qui posera pour le sculpteur Ernest GABARD pour la statue de la Jeune fille à la fontaine à l'entrée de PAU récemment restaurée).
On trouve ensuite un CASBAS (Ramon) né Ie 17 décembre 1886 à Alcubierre (Espagne) qui lui aussi a émigré pour s'installer ,comme entrepreneur des transports demeurant à Aignan (Gers)1
La branche restée en Aragon se retrouve dans le village de Senegüé (Huesca) dans un Hôtel Restaurant sur la route de Biescas. Maria del Carmen CASBAS née en 1942 en est la propriétaire actuelle depuis 2000, mais sa mère Emilia CASBAZ de Gabin se souvient que son père lui parlait d'une tante  à Oloron Ste Marie (64) et d'une autre à Pau (Mathilde)  hotel-restaurante@casbas.com   www.casbas.com
___________________________________________________________________
SOURCES:

Centenaire de la ville de CASBAS (Argentine)
http://centenariodelospueblos.blogspot.fr/p/casbas-historia-biografias-entrevistas.html 

Blog argentin : Casbas mi pueblo

http://www.taringa.net/posts/info/1233321/Casbas-mi-pueblo.html


Genealogías argentinas, Volume 2 page 70
Lucio Ricardo Pérez Calvo
L.R. Pérez Calvo, 2002 - 367 pages
VIIIa. don ALEJANDRO CARIDE MASSINI, n. Bs.As.11.12.1863, hacendado, fundador del pueblo de CASBAS en el partido de Guaymini, provincia de Buenos Aires
3- doña Maria Mercedes Caride CASBAS, n Bs.As.14.2.1896, religiosa, profesa con el nombre de sor Maria Angela, fall. Bs.As.7.10.1971
4- don Abel Caride CASBAS, sigue en IXb.
5- doña Rosa Amalia Caride CASBAS, n.Bs.As.1.3.1901, fall.solt.
6- doña Sara Caride CASBAS, solt.
IX - don PAUL CARIDE CASBAS - 28.1.1904 hacendado fall.
IXb. don ABEL CARIDE CASBAS, n.Bs.As.4.2.1898, hacendado, empresario, fall. Bas As 17.1.1978
SOURCES GENEALOGIQUES MORMONNES :
Miguel CASBAS épouse Maria Azua PADRES en 1868. Il est âgé de 38 ans  et Maria de 32 ans quand nait leur fille Maria AZUA le 9 juin 1868, laquelle est baptisée le 18 septembre 1868 en l'Eglise de Montserrat Bs.As.
Six ans plus tard nait leur 2ème fille Maria del Pilar JASBAZ le 15 avril 1874. (noter l'erreur de transcription à l'état civil argentin CASBAS est devenu :Jasbaz)
Maria Flora CASBAS AZUA se marie le 19 aout 1892 avec Alejandro CARIDE (fils d'Alejandro CARIDE des Asturies et de Mercedes MASSINI -Argentine)) âgé de 30 ans en 1891 à Montserrat.
Nom barré: Flora âgée de 27 ans née en 1867 figure au recensement de 1895 comme fille CASBAS.

 

La statue d'Ernest GABARD à l'entrée de PAU enfin restaurée !

La statue d'Ernest GABARD à l'entrée de PAU enfin restaurée !

La singulière épopée des CASBAS en ARGENTINE (1850-2017 )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories