Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 14:43

La démagogie à l'état pur suivez plutôt après l'échec des ZEP les nouvelles CEP de Descoings. C'est l'été et tout le monde s'en fout. effet d'annonce sans doute ....
LEXPRESS.fr
Le directeur de l'Institut des études politiques, Richard Descoings, compte imposer, entre la première et la deuxième année, un stage d'immersion en banlieue pour que ses étudiants issus des "milieux protégés" fassent 'expérience de "la vraie vie" 
Banlieue: les cités retrouvent du crédit Richard Descoings, le directeur de Sciences Po, poursuit l'ouverture vers la banlieue. Après avoir fait venir les élèves des cités à l'Institut d'études politiques grâce aux Conventions éducation prioritaires, lancées en 2001, il souhaite désormais que les étudiants de son établissement fassent l'expérience de "la vraie vie" au pied des HLM. 
Richard Descoings affirme en effet, dans un entretien accordé au Bondy Blog: "J'aimerais que nos élèves qui ont eu la chance de vivre dans des milieux protégés – je ne parle pas des malheurs personnels mais matériels, aillent voir ce que c'est qu'être, par exemple, caissier ou caissière dans un hypermarché, à une heure et demie de transport de son domicile." "Il s'agira pour eux, au moins une fois dans leur vie, poursuit-il, de se trouver pendant un mois en immersion avec le public, sous le stress d'une obligation de production continue, avec la fatigue du temps de transport le matin et le soir. Cela se fera entre la première et la deuxième année de Sciences-Po". Descoings.jpg

En décembre dernier, Richard Descoings avait par ailleurs envisagé l'ouverture en banlieue d'un "deuxième Institut d'études politiques", avec un concours commun mais des formations différentes.

Pour son implantation, le directeur de la prestigieuse école de la rue Saint-Guillaume. 

Après de tranfert du Ministère des Affaires Etrangères du Quai d'Orsay et de la rue La Pérouse (16è) vers Saint Denis, on nage en plein délire démocratique ou populiste.

A lire évidemment sur le sujet des réseaux du Sieur Descoings le dossier de Marinanne:

http://www.marianne2.fr/Ce-qui-ne-se-dit-jamais-sur-Sciences-Po-et-les-medias_a183449.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories