Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 09:38

Municipales : « les opposants notoires » et le Parti socialiste

« Agissements indignes, d'un autre âge [...] Hypermaire aux méthodes curieusement douteuses ? » 
Un adhérent PS « écoeuré » alerte la presse. Un militant s'émeut d'un courrier envoyé par Jean-Marc Ayrault aux socialistes, à l'occasion de la campagne des municipales qui démarre.

  Ayrault.jpg

Le maire sortant, candidat à un quatrième mandat, veut prendre la température du terrain : « Je souhaite encore davantage en cette période, ressentir ce qui fait le quotidien des Nantais et de la vie dans leurs quartiers. » Et de poursuivre : « J'ai besoin de votre participation, pour que la connaissance fine de votre quartier, votre rue, de ses centres d'intérêts, de ses équipements et lieux de vie, de ses associations, de ses nouveaux réseaux et nouveaux talents, de ses dysfonctionnements, des attentes ou des propositions, puissent enrichir la connaissance collective et individuelle que nous avons de Nantes. »

 

Avec ce courrier, le maire candidat expédie aux 1 200 socialistes de la ville un questionnaire à remplir et remettre au secrétaire de section. 
Parmi les quatre questions posées, l'une choque un militant : celle où l'on demande aux adhérents de signaler « une situation associative particulière, la présence de relais connus ou d'opposants notoires à la municipalité ». 
Ladite liste sera-t-elle déclarée à la Cnil (Commission nationale informatique et libertés), interroge ce militant.

Pascal Bolo, directeur de campagne de Jean-Marc Ayrault, concède « qu'un adjectif notoires », NDLR) n'a peut-être pas été le plus habile ». Il pense toutefois que ce questionnaire « ne choque pas grand monde » dans le parti. Et affirme « n'avoir aucunement l'intention de s'exprimer sur cette affaire ». Avant de préciser « qu'au PS, on ne fiche et ne catalogue personne ». Qu'aurait dit le PS, si un tel questionnaire avait été envoyé par l'UMP ? Réponse décidément lapidaire : « On n'a pas de commentaire à faire », répète Pascal Bolo. 
Gaspard NORRITO.  Ouest-France 
Evidemment le Courrier et les réactions de Rue 89 sur l'affaire ; c'est ici :
http://www.rue89.com/2007/11/14/ps-ayrault-veut-ficher-ses-opposants-politiques-a-nantes 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories