Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 18:45
Comment fonctionne la Langue de bois chez d'anciens diplomates qui sont si fiers de leurs fonctions passées et     qui ne vous diront rien sur les secrets du dispositif français face aux Espagnols, aux Anglais et aux Allemands.       Une émission où l'on ronronne et où l'animatrice a bien du mal à éclairer ce débat.... Dommage.... !              
Invités:

 
Philippe Etienne.  Directeur de cabinet de Bernard Kouchner

 
Bernard Faivre d'Arcier.  Ancien directeur du Festival d'Avignon
A réalisé une étude comparative de la situation du réseau culturel français à l'étranger (comparaison le Goethe Institut, le British Council et l'Institut Cervantès)

 
Jean-Marie Borzeix.  Ancien directeur de France Culture
Ancien membre au Haut Conseil à la Francophonie
Président du Festival des Francophonies en Limousin

 
Olivier Postel-Vinay.  Rédacteur en chef de la revue Books
Ancien attaché culturel et scientifique au Danemark

Gaza, Kaboul et Erzil , la Chine et la Russie sont les phares de la politiques Kouchner... Merci il était bon de l'affirmer et ce d'entrée de jeu ...
Oui à quoi sert-ce Réseau Culturel à l'étranger ? Bonne question !
- Diplomatie d'influence ou diplomatie globalisante flatter les amis de la France , artistes et intellectuels ?
- Diplomatie culturelle avec une cotutelle avec le Ministère de la Culture et du ministère de la Recherche 
- Encore une Agence pour une plus grande visibilité des actions extérieures...! Après l'AFAA et les gesticulations d'Olivier Poivre d'Arvor, frère de PPDA)  
Autrefois à Avignon 150 Attachés Culturels avaient l'habitude de se retrouver chaque année autour du Festival. Aujourd'hui rien, un marché de la culture à Lille: les directeurs de Centres chrechant des artistes africains à promouvoir en Afrique...métamorphosés en tourneurs amateurs.  
Oublier ce Yalta entre Ministère des Affaires Etrangères et Ministère de la Culture dans des opérations comme l'Année du Brésil, l'Année de l'Inde....Espaces campus France avec le Ministère de la Recherche 
la demande de france continue à s'exprimer: "beaucoup de poudre aux yeux sur place" dit l'animateur...
D'Arcier s'étonne de la schizophrénie de notre Politique affichée et effective: Et de donner eds exemples: Discours officiel sur le rayonnement de la France et fermeture de l'institut Français de Vienne en même temps; Discours exaltants sur la Francophonie de la part de Sarkozy, quelques semaines, les subventions de l'Etat au Festival des Francophonies du Limousin est réduit de 20%.
Postel Vinay ( fils de...) s'essaye à la langue de bois sur le mot "rayonnement" naturel ou non volontariste.Peu clair et ramenant tout à la recherche, est un bien mauvais communiquant.... 
Alors en bref  de quoi parlez vous dit l'animatrice? Qu'est-ce qu'une politique artificielle et volontariste ? 
Sans doute les invités n'étaient pas les bons et passablement englués par leur titre d' "anciens" du même Réseau et donc plus en prise avec les réalités du terrain mais certes, libérés du devoir de réserve.
On aurait aimé au micro de Brice Couturier entendre les vrais acteurs de ce réseau: les Directeurs d'Alliances, de Centres Culturels et Conseillers et Attachés. Mais par le temps qui court chacun est trop lié par le silence et les mutations quand ils ne sont pas accrochés à une carrière et à des promotions....Dans ce Réseau français, ce qu'on oublie de dire et ce qui le différencie avec les autres réseaux européens, c'est:
1- la stagiarisation et la vacatrisation et donc l'action éphémère
2- l'inféodation à la hiérarchie omniprésente ,
3- l'arrogance mainte fois dénoncée par les destinataires de ce réseau dont on n'a jamais parlé: qui sont-ils ces publics potentiels, ces apprenants ?    
Les Missions des Centres Culturels ne sont-elles pas obsolètes et réservées à un petit cénacle d'habitués ?
Retrouver un sens face à un monde qui change..;  
Il faut une redéfinition des métiers de la diplomatie culturelle dit Philippe Etienne : alors allez plus loin et développez les industries culturelles.
Le Bureau export de la musique géré par les majors du Disque qui redéfinit dans ses Bureaux délocalisés des compétences :le résultat est catstrophique et fait la promotion de la chanson non francophone et promeut le hip hop, le rock et le rap mais refuse de colporter le "chanson à texte" ( dans les centres Culturels c'est ringard et tabou ) 
les Alliances Françaises réseau d'apprentissage de la langue bien pâle par rapport au réseau des Cervantes et de leurs plateformes numériques...   
Un Philippe Etienne bien terne et peu rayonnant qui tente de défendre son pré carré et la politque de son Ministre et nous ascène des vérités connues depuis des décennies sur ce dispositif mal adapté. Son leitmotiv: donner plus de lisibilité...Oui certes...  
Mais comment donner plus de lisibilité au Réseau en Chine des 12 Alliances pour 1Milliard d'habitants ?
Revenons sur le "soft power" et sur le débat "Quand la France disparait du Monde"  . A quoi servent tous ces Attachés et Conseillers Culturels ?
Inquiétant verdict du technocrate froid qu'est Philippe Etienne: En ce qui concerne l'Expertise française et les compétences : à part les écoles d'ingénieurs, pour le reste c'est assez aléatoire et nous n'avons rien à proposer...
Notre faible rayonnement naturel est lié à l'insconscient collectif et aux perceptions collectives : les discours de Bush et de Villepin ont plus fait pour l'image de la  France , le réseau lui n'est qu'un élément diplomatique démultiplicateur de nos actions.
Pourquoi le MAE gère-t-il tous ces Centres Culturels ? Oui bonne question ? Pourquoi pas le Ministère de la Culture.
Etienne récuse la formule : Diplomatie au service de la culture et Culture au service de la Diplomatie.
Et langue de bois à nouveau , ces deux versants sont inséparables et le réseau français à l'étranger c'est le MAE ...
Et l'animatrice de conclure : "parmi les vecteurs de la diffusion culturelle, n'oubliez pas France Culture !" 
( Et la pauvre RFI alors .... ! pas un mot sur TV5, sur France 24 )
En bref on reste sur sa faim... mais écoutons plutôt...

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/?PHPSESSID=1f538290787dcaa7593197f5875337ce

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories