Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 17:50

L'affaire fait grand bruit sur les Blogs et les Forums:de quoi s'agit-il ?

De la fermeture brutale de l"mission hebdomadaire Rue des Entrepreneurs (RDE pour les intimes depuis 1983- 27 ans.. un bail tout de même et 1,4 à 2M d'auditeurs ) sur France Inter par une Direction de gauche autoritaire qui ne ménage pas ses personnels.

Vous suivrez sur les Forums du Point.fr  (plus de 50 commentaires) et de Libération.fr (plus de 300 réactions d'auditeurs !) et le Monde.fr mais aussi en lisant la "voix de son maître" à savoir le site de CGC Radio France (sans commentaires) les tenants et les aboutissants de l'affaire du licenciement de Didier ADES et Dominique DAMBERT pour "faute grave" ! 

Les avis divergent sur la tonalité néo libérale de cette chronique économique mais pas sur la manière musclée de la DRH de Radio France qui a déjà fait parler d'elle.

Voici quelques florilèges de réactions que vous pourez lire sur ces liens suivants :

http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-04-30/licenciement-france-inter-rue-des-entrepreneurs-disparait-de-la-grille/1253/0/449915

http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-05-01/france-inter-rue-des-entrepreneurs-la-version-d-un-journaliste-licencie/1253/0/450139

Posez-vous les bonnes questions ! lundi 3 mai | 14:17

Répondez à ces questions et vous cernerez probablement mieux les enjeux de cette histoire :

1/ De quel côté vient le problème ? De journalistes exigeants envers leurs collaborateurs (le succès n'arrive pas par hasard) ? D'assistant(e)s en décalage par rapport à ce qui leur est demandé ? SOUFFRANCE_TRAVAIL.jpgOu plutôt de la Direction de Radio France, incapable depuis 28 ans de procurer un(e) assistant(e) répondant aux attentes des 2 journalistes, mais s'accommodant néanmoins fort bien du succès de leur émission ? 2/ Pourquoi avoir attendu de les licencier aujourd'hui si le problème était connu de longue date, comme cela semble être insinué ?

Cette histoire ne servirait-elle pas plutôt de prétexte au fait qu'on veuille se débarrasser d'un journaliste s'étant placé (contre le souhait de sa direction) sous la protection d'une loi assurant son statut de travailleur protégé jusqu'à 70 ans (du meilleur effet, en plein débat sur l'allongement nécessaire de la durée du travail) ? Ne s'agirait-il pas plutôt d'un message d'exemple envoyé par la direction aux autres employés qui seraient tenté d'en faire de même ?

De plus, cette Direction n'utiliserait-elle pas lâchement les durées de procédures et l'âge des protagonistes pour s'assurer de ne plus avoir à les réincorporer ? Enfin, quelle utilisation cynique de l'argent public cette Direction fait-elle quand elle préfère s'exposer au paiement d'indemnités de licenciement plutôt que de maintenir une émission, au succès établi, dans son fonctionnement (peut-être compliqué mais stable depuis 28 ans) ? Ce qui est certain, c'est qu'on licencie deux journalistes qui ont consacré leur vie à leur oeuvre (28 ans tout de même). Ils ont fait leur travail honorablement. Que des journalistes en fassent de même en investigant et dénonçant le cas échéant !

Sinclar  Et le Médiateur ? lundi 3 mai | 14:10

Après ces 51 commentaires d'auditeurs lésés, otages et outrés, par cet énième tour de passe passe, que dit le nouveau Médiateur Jérôme Bouvier face à toute cette colère qui gronde ? On aura droit encore ce samedi à 5 mn de langue de bois et soutien appuyé à la Direction qui elle, "sait"...

Pauvre Chaîne, pauvres auditeurs et merci à ce forum de la parole libérée.Bouvier.jpg

Sinclar  Cacophonie à France Inter    dimanche 2 mai | 23:21

Du rififi à France Inter. On connaissait depuis longtemps le népotisme, les coquins et les copains, les sorties de piste et les coups de poignards dans la Maison Ronde (qui ne l'est plus) mais pareille omerta sur "l'Affaire CDE" sent décidément l'embrouille. Et pendant ce temps là personne pour dénoncer le diktat des playlists et des doublons d'une programmation musicale indigente [...]? Aucun réalisateur ou producteur n'osera émettre un jugement et doit subir (seul JP Coffe a osé en son temps, contester son intempestive intrusion) Même le nouveau Médiateur d'Inter ne dispose que de 5 min en fin d'émission le samedi pour défendre son employeur et ravaler les réactions des auditeurs à de simples clapotis de mauvaise humeur... Oui tout cela va mal finir comme le disait F. Léotard... L'avenir le dira.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories