Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 08:46

Place aux "Jeunes Solistes" du Festival comme chaque matin au Corum:avec le Quatuor Aquilon le bien nommé et ses 4 jeunes femmes qui nous enchantent même si, parqués dans la Salle Einstein on applaudit un écran géant, suprême incongruité de notre époque qui abolit la présence du concert et le contact direct avec les artistes.

Le lendemain, la foule se presse pour écouter Purcell et Bach par un quatuor de violes de gambe prénommé "Sit Fast" (qui deviendra vite Slip fast ou Slim fast tant l'imposture est au rendez-vous) Hélas quatre et interminables créations contemporaines qu'il faut supporter; sans doute un hommage direct des jeunes artistes à leur professeur du CNSM qui alimente ainsi les droits d'auteurs et assomme le public.On applaudit poliment et on pense déjà au concert du soir. Même les transcriptions de Bach pour Viole ne passent pas et s'enchaînent laborieusement;. programme mal choisi donc tout comme celui du soir sur la majestueuse et conviviale Place de l'Europe de Bernstein et Gershwin où la soliste Kim Criswell Kim-Criswell.jpgparle et chante au public en américain bien sûr lequel public de se replier vers les Estivales ou de rgretter d'avoir manqué l'Ouverture des JO à Londres . Un orage providentiel met fin à ce show du frondeur Orchestre National de Montpellier Languedoc Roussillon  qui  affronte son public a ciel ouvert avec un répertoire de comédie musicales américaines sous la baguette de Wayne Marshall. Pourquoi ne pas avoir détourné du Théâtre de la mer si proche à Sète, le duo prestigieux  Nathalie Dessay et Michel Legrand, cela aurait eu une autre "gueule" et un autre impact populaire au sens noble du terme, sinon, si les budgets d'étiolent, pourquoi pas les 24 Violons du Roi de Sir Norrington.... cmbv.jpg?  Déception évidente des familles installées là pour le tradionnel pique nique depuis 18h .Reste donc à gravir les 12 étages du Château Frêche pour découvrir l'enfilade d'Antigone et prendre de la hauteur... Là (malgré la crise...) se pressent deux cent personnes déjà croisées la veille au centre des Relations Internationales ou à la Brasserie du Corum et pour se gaver des mêmes petits fours du même mais  talentueux traiteur.Les parcours sont obligés pour s'éviter, se toiser, se jauger: ceux d'ici ( les habitués du lieu) et les "parisiens" ceux du Festival. Après avoir tenté la plancha, les bars et le patio,chacun trouve enfin sa place et minaude.

On n'y parle guère Comédie musicale de Gershwin car la Vice Présidente de la Région Collerais.jpgqui ouvre la soirée a déjà oublié le nom du Chef d'orchestre et de la soliste invitée et écorche même le prénom du Directeur de l'Opéra (lequel proteste et rappelle qu'il se nomme Jean Paul Scarpitta..)frederic_lodeon.jpg

L'ami Frédéric LODEON qui hésite entre le Champagne et le Pic Saint Loup se lamente d'un telle indigence des discours et part à l'assaut du buffet. La suite  est connue, reconnue, codée, conventionnelle mais d'habitude on parvient à se frayer une place au sein d'un petit groupe plus animé et moins guindé. De musiciens peu, des politques trop, des pique assiettes pléthore et voilà comment s'envolent nos impôts locaux pour peu de résultats en matière d'échanges artistiques et de bienfaits pour la dite Région.D'ailleurs les Conseillers ne parlent que de leur proche voyage aux JO de Londres où ils accompagneront de jeunes sportifs de Septimanie chez la perfide Albion. Tout comme on n'avait pu approcher les solistes russes au Jardin du Champ de Mars des Relations Internationales, on ne pourra approcher les solistes américains qui forment un bloc compact et inaccessible. Une conseillère ayant renversé son verre de vin sur  ses voisins, nous décidons de nous éclipser vers 2h du matin... la Place de l'Europe a déjà effacé toute trace de décor et les incontournables voitures balai de la flotte Nicolin sont en marche.... Oui, décidément ce festival profite bien , très bien, à certaines entités locales. Et oui , c'est le Sud.....

Allez , à l'année prochaine pour l'édition 2013,  monsieur le Directeur Jean Pierre Le Pavec ,JP-Le-Pavec.jpgsi vous le voulez bien et... encore merci et santé... !

Quant à nous nous prenons la route d'Orange ou nous attend l'Opéra Turandot de Puccini et de  la Roque d'Anthéron (près d'Aix) pouir de nouvelles aventures...                

Partager cet article

Repost 0

commentaires

seconde jeunesse 03/08/2012 18:45

Ces festivals sont peu connus du grand public et c'est bien dommage

Pages

Catégories