Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 22:16

Conférence de M. Philippe DELALANDE,

Docteur ès Sciences Economiques, Diplômé en sciences politiques de Paris, ancien Directeur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Hanoï. Ph._delalande-1ed1e.jpg

Vietnam, le régime de parti unique communiste peut-il durer ?

Maison des relations Internationales – Hôtel de Sully – Esplanade Charles de Gaulle 34000 MONTPELLIER  Jeudi 10 décembre 2009.

Organisé par l’Association d’Amitié franco-vietnamienne-Comité Montpellier Hérault.

Rappel de données géographiques et historiques :

1500 kms du nord au sud qui rendent l’unité politique délicate tout au long de son histoire.

Pays divisé au XVIè siècle en 2 principautés : les Trinh au nord et les Nguyen au sud.

En 1789, Nguyen Aa (Gia Long) réunifie le pays avec l’aide des Français.

30 ans de réunification de 1975 à 2005 sous l’égide du Parti Communiste vietnamien.

Pays appartenant à l’aire culturelle chinoise pendant 11 siècles !

Le chinois a été la langue d’enseignement depuis le XVIIIè siècle.

 

 

Plan adopté, répondre à trois questions majeures sur le Vietnam :

Comment fonctionne ce régime ?

Pourquoi cela marche-t-il ?

Y a-t-il des défauts puissants qui pourraient ébranler ce régime.

Conclusion : Pistes d’évolution possible du régime dans l’avenir proche. 

I – Comment fonctionne ce régime ?

La constitution du 23.09.2004 stipule :

Article 4 : le Parti communiste du Vietnam est la force qui dirige l’Etat et la Société.

Article 9 : Le front de la patrie est la base du pouvoir politique populaire.

Le Parti Communiste Vietnamien a 2,5 M de membres soumis à un examen de moralité et qui versent 1% de leurs revenus en cotisation.

A quoi correspond cet examen de moralité ?« Histoire politique claire » pas de conflits antérieurs avec le parti. 

En majorité des paysans soldats au départ autour d’Hö Chi Minh, devenu un Parti élitaire et rajeuni par des cadres, Universitaires, étudiants et décideurs.

Le Front de la patrie a 20 Millions de membres et exerce le contrôle social sur le pays.

Depuis 1992, existe une  Constitution d’Etat, une Assemblée nationale composée de 500 membres élus en Avril 2007. et un Président de la République élu par l’Assemblée.

Le Parti communiste se compose d’un Bureau politique de 15 membres (en majorité des Ministres)

L’Assemblée nationale rassemble 182 Circonscriptions (5 candidats par circonscription pour 3 postes à pourvoir soit 800 candidats au total sélectionnés par le front de la patrie et « biens » sous toute moralité, pour 500 postes à pourvoir.

Aucune information hostile au parti ne peut apparaître dans les Médias.

II – Pourquoi ce régime fonctionne-t-il et pourquoi ça marche ?

Les liens avec le capitalisme existent depuis 1980.

Avant 1980, tout était nationalisé et planifié : c’était un échec et c’est ce qui a expliqué l’afflux des « boat people » en  Occident qui fuyaient un système à la dérive.

En 1986, le VIè Comité Central du parti avait pour slogan : « Changer pour du neuf »

Qu’est-ce que cette formule  veut dire ?

Ouverture à l’initiative privée et à la mondialisation. C’est le paradoxe vietnamien qui a sauvé le pays.

Dissolution des grandes coopératives et donc dé collectivisation avec pour conséquence un décollage immédiat de l’agriculture, du commerce et de l’artisanat.

Et tout cela sans l’effet  « big bang » libéral  comme en Russie où on a privatisé à tout va au profit des oligarques.

Ouverture prudente à l’économie internationale : par des agréments pour les investissements et les importations ;

- Taux de change contrôlé

      - Pays protégé par l’Etat.

Les effets ont été salués par la banque Mondiale qui a complimenté le Vietnam.

La pauvreté qui était de 60% en 1990 est passée à 14% en 2008.

            Le taux de croissance de 7,5% jusqu’à présent sera de 6% en cette année de crise.

Le succès économique a conforté la légitimité du Parti dans l’opinion publique. Le Vietnamien ne raisonne pas en termes de concepts à l’Occidentale mais en termes de relations de forces qui organisent le monde actuel (le réflexe taoïste veut qu’on s’adapte au cours des choses.)

On a donc assisté à l’ouverture du Parti à des classes nouvelles issues du secteur privé. La classe montante rentre dans le système (avocats, lettrés….)

Alors pourquoi les Vietnamiens acceptent-ils ce système ?

1 – Tous ceux qui ont vécu la période 1975-1986 disent : « C’est beaucoup mieux qu’avant ».

La tradition culturelle chinoise prône une harmonie sociale qui est la vertu majeure de la pensée confucéenne. C’est le consensus global qui prime. Le déviant doit être écarté du troupeau. L’Anarchie est le mal absolu « loan » = désordre.

 2 – Comment se fonde la légitimité du pouvoir dans la pensée chinoise ?

C’est son efficacité, or, jusqu’à présent le Parti c’est l’ordre et le progrès.

            Le Mandat du Ciel va-t-il durer ?

pas d’échéances électorales comme en Europe et donc le Parti Communiste bénéficie du temps long, il a le temps avec lui contrairement à la France qui subit le traumatisme des échéances du septennat et désormais du quinquennat pour 2012.

Le régime est stable depuis 20 ans, et c’est l’enfant chéri des Américains.

Facteur d’unité géographique du pays : toutes les régions et ethnies sont équitablement représentées grâce à une savante alchimie.

Selon le modèle occidental, le Sud traînerait le Nord comme en Italie c’est le Nord qui traîne le Sud selon la thèse de Forza Italia et de la Ligue du Nord. 

La Thaïlande, les Philippines, l’Indonésie sont en crises permanentes alors que le Vietnam bénéficie du discrédit de la démocratie.

La différence culturelle entre le Nord et le Sud est bien  réelle et les rancœurs et tensions existent.

III – Y a-t-il des défauts puissants qui pourraient ébranler ce régime ?

            1 - En cas de situation d’urgence, le régime sait s’adapter et ouvrir les soupapes.

Exemple l’affaire du PMU 18 (Project management Unit) où la corruption venue de l’étranger a été dénoncée par un journaliste juste avant le VIè congrès.

Retournement de situation très symptomatique : le journaliste a été emprisonné, les magistrats qui avaient été décorés lors du jugement  de cette affaire ont été écartés en province

2 – L’efficacité économique va-t-elle durer ?

            - Jusqu’à présent il fallait  absolument exporter pour faire rentrer les devises

            - l’extraversion a été stoppée aujourd’hui à cause de la Crise en Occident.

            - le nouveau mot d’’odre est tout recentrer sur l’auto production intérieure.

La Chine stérilise tout effet de relance dans tout le sud est  asiatique.

3- Alors que reste-t-il aux Vietnamiens ?

La remise en cause du modèle vietnamien  et notamment le désastre écologique dû au modèle de développement : plus d’arbres sur les plateaux. Priorité au café à tout va pour faire du Vietnam le 2è producteur de robusta au monde !

 Les Hauts plateaux ont été dévastés, les terres stérilisées et les ethnies délocalisées.

On n’adhère pas au Parti uniquement par carriérisme mais on rentre pour débattre de problèmes intérieurs à huis clos et ce contrairement aux débats ouverts du PC chinois.

Les manifestations contre la perte de terres ou la captation de terres agricoles au profit d’espaces urbains ou de loisirs donnent lieu à des manifestations spontanées de paysans autour de Hanoï.

On assiste à une grogne contre les patrons taïwanais véreux qui maltraitent leurs ouvriers.

4 - Quelles sont les faiblesses de ce régime ?

- la censure de la presse et du cinéma pèse lourdement  sur le pays.

- Comment progresse-t-on dans la hiérarchie ? Par cooptation et recommandations, par le parrainage qui bloque les esprits innovants et imaginatifs.

Le conformisme ambiant est très fort.

Comment lutter contre la corruption quand il n’ ya pas de dénonciation des corrompus ?

Il existe un conflit majeur entre la lutte anticorruption et la mise en cause d’un système familial soudé et solidaire où les liens familiaux et régionaux sont très forts.

Un récent rapport de 2009 sur l’ordre de la corruption dans 180 pays du  monde  

Relève que le Vietnam est le 120è sur 180, la Chine 79è , la France 24è , Singapour 3è, Los et Cambodge 158è .

Pas de Préfet, c’est le Président du Comité territorial qui représente l’Etat dans les Provinces , mais il est aussi membre du parti.

La lenteur des décisions à cause des mécanismes de consensus fait que les minoritaires ne risquent pas de faire sécession :

Ni la Constitution, ni le Parti n’ont prévu une division 5O/50 et donc pas de risque de dissolution de l’Assemblée Nationale comme en France.

En cas de problème grave de non consensus, c’est la dissolution du Parti et donc la guerre civile ou la paralysie générale du régime.

CONCLUSION

 

Quel est l’avenir de ce régime ?

Il ne peut pas rester tel qu’il est .Il doit évoluer en s’ouvrant à de nouvelles élites

Plus stable que ses voisins : 34 coups d’Etat militaire en Thaïlande !

Les Commissaires politiques s’assurent de la loyauté des chefs militaires du parti très encadrés.

Le Ministre de la défense est membre du Bureau du parti.

Voie possible de sortie de crise : nomination d’un arbitre pour trancher. Ainsi Le Secrétaire Général du Parti Chinois est aussi Président de la république Chinoise : M. Hu Jun Thao .

Le Secrétaire général du Parti est élu par les 160 membres du Comité Central mais pas par les 2,5 M. du parti unique.

On pourrait imaginer une solution à la taïwanaise du Kuo Min Tang anticommuniste viscéral où le Président de la République est aussi secrétaire général élu par tous les citoyens. Le système du Parti unique évoluant ainsi vers une démocratie à la taïwanaise.    

philippedelalande

 

QUESTIONS :

 

I – Il y a les bons et les mauvais Vite Khieu. Les mauvais sont ceux qui ont fui le pays en 1975, fliqués à l’extérieur par l’Ambassade du Vietnam à paris ou ailleurs, ce sont des anticommunistes notoires.

Le milieu Viet Khieu est en fait très hétérogène même s’ils sont tous membres du front de la Patrie fraîchement convertis.

II – La personnification du pouvoir et le clientélisme n’a aucun rapport avec le système chinois. Pas de clans ni de risque de voir émerger un homme providentiel à la Mao.

III- La Francophonie :

NB : 22 départements de français en Chine pour conquérir l’Afrique.

L’Agence de la francophonie est un cercle de solidarités internationales avec pour argument d’adhésion du Vietnam, les échanges avec l’Afrique et les contacts avec le Canada, la Suisse et la Belgique. Le français comme 2è ou 3è langue est une nécessité dans les échanges mondialisés et un critère pour l’emploi.  

L’Axe francophone ou l’axe chinois ? quelle priorité ?

Les Chinois financent toute la région sud est asiatique et exercent une emprise politique et économique dévastatrice et incontrôlée. (Exemple : exploitation de la bauxite par 30000 chinois au Vietnam.

L’image chinoise est mauvaise au niveau de la qualité (produits alimentaires infestés par la mélamine)

L’avenir des jeunes vietnamiens passe avant tout par le Japon, Singapour et la Corée du Sud même s’il existe un noyau de 200 000 francophones solidaires de l’Agence de la francophonie.

IV- L’Economie et les échanges monétaires ? Pourquoi ce régime si stable ne parvient-il pas à enrayer la dévaluation de sa monnaie non convertible ? 

On a assisté à une dévaluation du dong vietnamien de 5% en novembre 2009 :

Ex :  Nov 2008  5€ = 2,3 M dong ; Juin 2009 5€ = 2,6 M dong et décembre 2009 : 5€ = 3 M dong !

Face à une inflation qui était de 19% en 2008-2009, le vietnamien se réfugie dans le « chi » d’or  et perd confiance dans le Dollar.

Le Dong est une monnaie non convertible sous le contrôle de l’Administration qui maîtrise difficilement sa monnaie.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories