Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 18:24

Les Juifs d’Algérie engagés dans la lutte pour l’indépendance

(rediffusion de l'émission du 20-09-11)familles-juives-au-Maghreb.jpg

28.12.2011 - 09:05

Un documentaire de Brigitte Stora, réalisé par Anne Fleury.

En Algérie, pendant la guerre de libération nationale, des Juifs algériens se sont rangés aux côtés du FLN.

Ces enfants du pays se battaient pour une Algérie pluriculturelle et démocratique, débarrassée du joug colonial et de l’assignation à résidence communautaire, d’une « Algérie heureuse ». Quelles que soient leurs origines, ils étaient nombreux alors à partager cet espoir.

L’Algérie indépendante ne sera pas celle pour laquelle ils avaient lutté. Peu à peu ils devront quitter et leurs espoirs et leurs pays.

Ces destins orphelins n’appartiendront jamais à aucune Histoire officielle. Brigitte Stora a recueilli leurs témoignages, notre émission ambitionne modestement de réparer un peu l’outrage de l’oubli.

Claude Joseph SICSU à ma fille...

Lorqu'il ne restera de nous

que des souvenirs pâles et décolorés

Dans la mémoire des autres

Lorsque viendra le temps où les marchands d'images

farderont nos momies pour servir des raïs

Lorsque l'inaccompli s'ouvrira étonné, figé pour l'éternité,

Il sera temps alors ma fille, il sera temps d'ouvrir le livre.

En ce temps là, soyons en sûrs, ils se gausseront de mes infirmités

Il s'esclafferont devant mes maladresses

Et mes plus belles pirouettes et mes plus larges élégances

Ils les trouveront anachroniques et passablement ridicules.

Toi, tu effeuilleras, étonnée le grand arbre de mes souvenirs

Il sera temps alors, il sera temps ma fille d'ouvrir le livre et de lire le témoignage.

Oh, je sais bien en ce temps là les railleurs seront là,

Je n'espère guère les faire taire ou les convaincre de m'entendre

J'aspire à perpétuer le souvenir de l'innommable.

Je porte témoignage pour ces temps de détresse

Où fut déployé fragile et tendre vert qui cinglait l'horizon,

l'étendard d'un espoir fou comme la jeunesse.

Je porte témoignage pour ces temps de malheur

Où nous étions comme les enfants d'une même mère

Prêts à nous immoler joyeux,

Dans le creuset brûlant de son sein.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories