Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 00:48

"Partout ailleurs" de Pierre WEILL  FRANCE INTER
Vendredi 23 mars 2012
Qui veut la peau d'Hugo Chavez ?  de François-Xavier Freland, (Editions du Cherche Midi )
Correspondant de RFI  et France 24 à Caracas.
FXF: Le pays est un état qui ne ressemble à aucun autre, impossible d'y avoir des repères.
J'avais une connaissance de l'Amérique latine (Argentine,Brésil  Colombie, Bolivie...)et en arrivant de ce pays, je me suis dit je ne suis pas en Amérique latine.
Oui pour les Tropiques, les plages,les palmiers d'accord mais la mentalité vénézuélienne m'a au début beaucoup étonné c'est à dire que je n'avais pas cette ambiance que j'avais rencontrée en Argentine, au Brésil de convivialité de : "Viens je t'invite à manger un asado"
PW: Ils ne sont pas conviviaux les vénézuéliens ?
FXF: Ils se disent conviviaux, c'est ça qui est très étonnant, le vénézuélien est très fier de dire dès qu'on arrive, "Vous avez vu comme on est sympas, on est gentils" Alors c'est vrai que les gens s'appelent "mon roi , ma reine"..il y a un côté comme ça très familier,très agréable...mais et là on rentre dans le fil du problème,c'est q'ils sont devenus un peu plus frileux depuis quelques années d'abord à cause de la violence,on a peur de l'étranger, on a peur d'inviter celui qu'on ne connaît pas chez soi, on reste chez soi parce qu'on a peur de sortir, ce qui fait que ce pays là est devenu un peu atypique. En Amérique latine finalement les gens sont chez eux, un peu comme les Chinois à faire leurs achats par Internet et à aller au cinéma avec la voiture dans le centre commercial et à en sortir le plus vite possible.
PW : Vous dites que vous avez l'impression d'être au pays des "soviets vénézuéliens" Etrange expression, expliquez-moi !
 FXF: Un petit peu parce que le Vénézuéla est un pays qui est en train de changer pas dans le bon sens et quand on voit que Caracas une ville très moderne qui a été construite grâce au pétrole dans les années 50-70 avec des autoroutes, des vraies infrastructures, des immeubles, on se dit , tiens on arrive aux Etats Unis,  la Vegas tout ce que vous voulez...et en fait vous voyez que tout cela est dans une grande décrépitude: le béton est bouffé par la végétation, et vous sentez que ce pays est train petit à petit de sombrer et vous voyez aussi visuellement que les quartiers bidonvilles que l'on appelle les barrios, qui n'ont pas diminué sous Hugo Chavez, au contraire ils ont explosé et ça, c'est un repère qui vous fait comprendre très vite que quelque part il y a quelque chose qui ne fonctionne pas.
PW: Partout partout des pancartes: "Socialismo o muerte" (le socialisme ou la mort) et une propagande extrêmement forte.
FXF: Alors ça ça peut changer car depuis que Chavez est très malade atteint d'un cancer, il n'ose plus utiliser le mot "muerte" alors il utilise un mot qui était d'ailleurs en vogue dans les années 30 qui s'appelle: "Venceremos" qui est un mot très fort alors lui dit " Nous vivrons, nous vaincrons".Il est plus dans une espèce de positivité qui lui évite d'employer un mot pas très agréable quand on est atteint d'un cancer; je vous rappelle qu'il est reparti à Cuba se faire opérer une seconde fois, beaucoup disent qu'il n'en a plus pour longtemps, il y a énormément de rumeurs sur son état de santé, ce qui est vrai c'est que quand il est revenu de Cuba, il a beaucoup parlé de Dieu, et quand on parle de Dieu c'est que la science quelque part n'est plus là pour donner des solutions. 
PW: Alors parlons d'Hugo Chavez, il estime, il le dit régulièrement son pays est menacé par les Américains,et vous dites que vous avez l'impression de revenir à la guerre froide comme il y a cinquante ans.
FXF: D'ailleurs l'opposition dit que Chavez est un excellent Président du XXè sièclen ce qui veut dire qu'il s'est trompé de guerre idéologique, il est encore dans un fantasme d'un socialisme qui partout dans le monde a donné souvent des échecs, en tout cas on ne garde pas en tête de régime qui ait réussi dans ce domaine même la Chine aujourd'hui n'est plus un régime socialiste, c'ets un capitalisme d'état, la Russie s'en est séparé depuis longtemps, seuls la Corée du Nord et Cuba qui lui auissi d'ouvre vers le capitalisme et en tout cas sort de ce socialisme d'état.
PW: FXF sur ce régime de Chavez vous écrivez dans ce livre: "Ce régime n'est pas encore une dictature même si je crains qu'on y glisse tout doucement" Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?
FXF:Doucement et de plus en plus rapidement parce que à mesure qu'on se rapproche des élections présidentielles qui auront lieu le 7 octobre, on est vraimenet rentré dans une violence des mots, des discours de la part d'Hugo Chavez qui a en face de lui un candidat qui le gène considérablement, c'est un candidat jeune, qui ne va pas à l'affrontement idéologique, quine parle pas de socialisme,de capitalisme, mais de politique sociale et donc il a en face de lui quelqu'un qu'il n'a pas l'habitude d'avoir qui ne répond pas à ses injures parce qu'il faut savoir qu'Hugo Chavez a un discours insultant très régulièrement et d'ailleurs Henrique Capriles Radonski a de vagues origines juives européennes et quelques jours après qu'il ait été nommé candidat de l'opposition, Hugo Chavez s'en est beaucoup pris à cette bourgeoisie apatride qui honnêtement quand on regarde l'histoire on se souvient de mots qui se rapprochent beaucoup de certaines expressions des années 30 qui sont sans doute totalement le fruit du hasard de la part d'Hugo Chavez, mais qui mettent mal à l'aise.
PW: Alors dans votre livre vous décrivez Chavez qui a "un petit quelque chose de Fernandel, Don camillesque dans sa manière méditerranéenne de rouler les r et de poser la main sur le coeur". C'est vrai qu'en public, il fait du cinéma.
FXF: Ah il est extraordinaire, je ne pensais pas tomber sur un animal politique pareil, il est extrêmement séducteur, ça c'ets sa force, il est extrêmement humain, il va vers vous il vous reconnaît, il vous appelle par votre prénom,il est extrêmement sympathique comme ça, c'est le bon côté de Chavez, il est d'ailleurs,un petit peu schyzophrène;, il a un vrai côté humain,je crois d'ailleurs qu'il avait de  vraies envies pour son peuple quand il est arrivé au pouvoir,il s'est un petit peu perdu en chemin, aussi parce qu'il est entouré de gens qui ont un peu profité d'un pétrole très très cher et de beaucoup de facilités et la corruption aidant il s'est écarté  de son chemin;
PW:Oui parce que dans ce livre  vous décrivez le Vénézuéla de Chavez, on n'a pas l'impression de voir un pays où il n'y a pas d'inégalités,et où il y a un partage équitable des richesses, on est loin du fameux socialisme rêvé de Chavez: il a échoué.
FXF:J'aurais voulu le contraire honnêtement dans ma réponse,ça aurait été intéressant de voir qu'on pouvait réussir cette sorte d'expérience en tous cas quand on voit le niveau de violence à Caracas,on se dit que quelque chose ne fonctionne pas: Caracas est une des villes qui détient le record d'homicides non seulement en Amérique Latine mais dans le monde. Il faut savoir que tous les jours vous lisez, vous entendez des assassinats dans la rue,c'est quelque chose de totalement naturel.
PW: Et toujours une grande pauvreté, vous le disiez on assiste à l'abandon des bidonvilles...
FXF: Déjà quand vous avez cette insécurité là c'est que quelque part il y a encore beaucoup de riches.
PW: Du côté officiel français au Vénézuéla,il parait qu'on n'aime pas trop les propos anti chavistes et vous le rappelez dans cet ouvrage.Je veux dire que la France a des intérêts importants au Vénézuéla dans plusieurs secteurs économiques et industriels.
FXF:C'est vrai que la diplomatie française elle est extrêmement réaliste avec le Vénézuéla, on tape beaucoup sur les copains ed Chavez :Assad de Syrie, Khadafi de Libye,on tape sur tout le monde mais pas sur Chavez ! C'ets vrai que Chavez c'est le grand pays pétrolier, ça reste un ami fréquentable, il n'a pas encore dépassé la zone rouge et pourtant ons ait très bien que Chavez a un discours très très dure, très anti israélien,et que ses amis Mugabe , Assad, font partie des dictateurs.
PW: Quelles sont les grandes entreprises françaises qui ont des intérêts au Vénézuéla ?
FXF: Il y a d'abord Total quand même même s'ils ont perdu beaucoup de terrain,il ya Alsthom parce qu'il y a un métro à Caracas, il ya des projets de trains.. il ya quand même de grosses entreprises françaises installées là-bas,et c'est vrai qu'on bénéficie quand même d'une certaine sympathie de la part d'Hugo Chavez parce qu'on n'est pas les pires, les plus critiques,les Américaisn n'arrêtent pas, les Espagnols s'en prennent plein la figure parce que c'est l'ancienne colonie,donc il y a des rapports très passionnels avec les Etats Unis,et l'Espagne, avec la France il y a un dialoguie d'ailleurs Hugo Chavez appelle Sarkozy, "mi amigo".
PW: Dernier point, dans votre livre, vous évoquez les sympathies de l'extrême gauche française pour Hugo Chavez. Quand vous venez en France...
FXF: Après cette émission, il y aura une volée d'injures sur votre site parce que j'ai osé dire des choses sur Chavez et parce vu de France c'ets un homme extraordinaire, sa révolution est formidable,alors moi j'invite les gens qui la trouvent si formidable à venir s'installer dans les barrios dans les bidonvilles de Caracas, je les invite à voir la vraie réalité des vénézuéliens au jour le jour, honnêtement les vénézuéliens sont très fatigués non seulement de la politique, ce n'est même pas de la politique c'est de la fausse idéologie,ils sont surtout fatigués d'un climat extrêmement tendu, de violence,et on le sent, et il faut vivre dans ce opays pour en avoir conscience.

Sur le Satellite Vénézuélien Venesat 1  "Simon Bolivar" Lire : le Blog d'Eva contre France 24 et François Xavier FRELAND                                                                                    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories