Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 00:02
Voici la transcription de l'intervention d'Alain Finkielkraut dans Ce soir ou jamais de Taddéi du 20 novembre sur France 3 et qui revient sur l'Affaire Raoult-Ndiaye
"Eric Raoult a commis une bévue, une maladresse ridicule, il a fait comme si les déclarartions litigieuses de Marie n'Diaye avaient été proférées après la réception du Goncourt alors que c'était avant et ensuite il a parlé d'un devoir de réserve qui ne peut absolument pas y avoir pour un écrivain mais cette maladresse inexcusable est un témoignage d'impuissance et non une marque de pouvoir. Le pouvoir idéologique est du côté de ceux qui se sont mobilisés contre lui,et  qui a pris prétexte de cela pour dire : "les écrivains sont menacés"; menacés par quoi ? Il n'y a pas de devoir de réserve, il y a cependant un devoir de justesse. Quand on est écrivain on ne doit ni dire ni faire n'importe quoi. C'est faire n'importe quoi que de fuir la France de Sarkozy dans l'Allemagne de Merkel. C'est ce qu'a fait Marie N'Diaye qui est allée s'établir à Berlin et c'est dire n'importe quoi non pas de crtiquer le gouvernement de Nicolas Sarkozy, bien sûr mais de dire que cette France est "monstrueuse", parce que si cette France est "monstrueuse", et nous célébrons les 20 ans de la Chute du Mur de Berlin alors qu'était l'Allemagne de la Stasi,qu'était la Russie Stalinienne et même post stalinienne ,qu'est-ce que la Chine aujourd'hui, qu'est-ce que l'Iran d'Armani Nedjad ?
Il ne peut pas utiliser ce langage et dire que "la France est monstrueuse" parce qu'il se produit des expulsions  sans doute criticables et qui rappellent les rafles des années noires, alors c'est transformer subrepticement, implicitement tous les pays non occidentaux en une espèce de gigantesque Auschwitz, ce n'est pas  tout à fait cohérent de la part de ceux qui se réclament de la décolonisation et de ses succès, voilà pourquoi je ne prendrai certainement pas le parti d'Eric Raoult et je suis très mal à l'aise devant cette représentation là du métier d'intellectuel et d'écrivain parce que vraiment je ne m'y reconnais pas".
Je ne retire aucune ligne de son intervention mais relève l'attitude des autres invités scientifiques sur le plateau venus parler de la Gripe A et qui semblent profondément s'ennuyer...le professeur au Collège de France levant même les yeux au ciel.Mais ce ne sont peut-être pas des intellectuels ni des écrivains ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories