Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:57

"Jamais il n'avait connu un pays plus antipathique [...] ni séjour plus ennuyeux, plus maussade" que Montpellier.

Il se plaint de la nourriture détestable, de l'air malsain, de la cherté de la vie.

Les habitants ne trouvèrent pas non plus grâce à ses yeux: riches ou pauvres,

"ils sont tous également gueux par leur manière de vivre la plus vile et la plus crasseuse, qu'on puisse imaginer. les femmes sont divisées en deux classses, les dames qui passent la matinée à s'enluminer, l'après midi au Pharaon, et la nuit à la débauche, à la différence des bourgeoises qui n'ont d'occupation que la dernière."

Seul l'Opéra "où il y a d'excellentes voix " l'intéressa.

Rousseau repartit pour Chambéry fin novembre.4998021874_dcb1641892.jpg

JJ Grasset: "Jean Jacques Rousseau à Montpellier", Montpellier 1854

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

Catégories