Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 16:24

Voici le beau texte en français de la chanson de Bernard Lavilliers extrait de son album "Causes perdues et musiques tropicales" (2011) d'un succès de Mercédès SOSA, Tania LIBERTAD repris par de nombreux interprètes dont  Nana MOUSKOURI , MAURANE  etc.. 

Vous pouvez écouter des extraits dont la superbe version instrumentale par le pianiste Giovanni MIRABASSI  et en attendant la version de notre amie vénézuelienne Elvita DELGADO

P O S S ES S I O N  ( Bernard Lavilliers )

D’après Alfonsina y el Mar

J’t’lavais déjà dit

J’t’avais dans la peau

Comme une maladie

Un coup de couteau

Comme un repenti

Qui se cache  et se trouve bien seul

Assis sur son cercueil

C’est la mort  qui vient

L’amour qui s’enfuit

Le bonheur ça fait pas crédit.

Tu l’as déjà dit

Fais pas de gros mots

Quand tout est fini, c’est un mot de trop

Comme un affranchi qui s’arrache et se méfie de tout

Qui tiendra jusqu’au bout

C’est moi qui m’en vais ou c’est toi qui pars

Mon amour le bonheur c’est toujours trop tard

Si c’était la vie qui jouait du poignard

Avec ma folie je crois plus au hasard

Avec ma douleur relâchée dans la ville

Alors mes seigneurs personne n’est tranquille

Oh ma belle encore un verre d’alcool

Et je vais fusiller le destin en plein vol.


                                                ***

Ils l’ont déjà dit, la passion dévore

Et qu’au fond d’un puits j’vais jeter ton corps

Je pousserai dessus le sable et les galets

De la plage pour cacher ton visage

Oublier ton corps derrière les barreaux

Le bonheur, ça fait pas de cadeaux

J’vais compter les heures, les jours, les mois,

Et surtout les nuits passées dans le froid

Dessiner tes yeux en milliers d’exemplaires

Mon amour au fond de ma croisière

C’est l’amour qui vient quand le rêve est fini

Le malheur, ça n’a pas de prix

Si c’était la mort qui me voulait trop tôt

Elle est bien pressée pour jouer de la faux

Elle me fait payer mon  amour indocile

Alors la loueuse on n’est pas tranquille

J’ attends enroulé dans mes chaînes

D’un seul coup d’un seul allez finie ma peine.  


 

Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 11:25

Unos 40.000 opositores esperan luz sobre sus futuros exámenes

Educación no movió ficha y no hizo convocatoria docente para este ejercicio, algo que quedará en manos del próximo Gobierno ··( Correo Gallego)

le Ministère de l'Education  n'a pas fait d'appel de postes pour le CAPES 2009 suite au résultat aux dernières élections  où le PSOE a été battu par le PP

Temor sindical a que 20.000 profesores que preparan sus pruebas se queden sin oposiciones

Les syndicats craignent que les 20000 professeurs qui préparent les épreuves du CAPES n'obtiennent pas de postes en 2009.
Lire l'article complet du Correo Gallego du 17 mars 2009.
http://www.elcorreogallego.es/tema-del-dia/ecg/40-000-opositores-esperan-luz-sus-futuros-examenes/idEdicion-2009-03-17/idNoticia-406873/


Repost 0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:51

Réunion des syndicats vendredi 22 novembre 2008 avec la Consellería de Educacion de Galicia. Transcription du Communiqué (en galicien bien sûr !)


"Os problemas ocasionados nos tribunais.

Para a CIG-Ensino tiveron especial relevancia nas pasadas oposicións determinados problemas con varios tribunais.

Somos conscientes de que foron moitos os tribunais e é difícil, mais hai que mellorar a coOrdnación e evitar problemas como os ocasionados en diversos tribunais, como foi o caso dos de Latín, Francés ou A.L.
Débense evitar situacións como as producidas coas informacións contradictorias e moi inmediatos á celebración das probas sobre o lugar de celebración dos exames ou as modificacións das notas publicadas na páxina web".

Repost 0
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 13:27

O recorte de profesorado, xunto coa falla de previsión da consellería pon na rúa a máis de 150 profesoras e profesores interinos

O STEG reclama iniciar urxentemente negociacións sobre estabilidade.

MÉRCORES 17 - CONCENTRACIÓN diante da consellaría en Santiago ás 11:30

Repost 0
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 17:25
Opositores de secundaria aseguran que un tribunal de francés modificó notas de exámenes sin explicación.

La Voz ( LALIN)
Opositores  de secondaria de Francés que concluyeron en dias pasados sus examenes en Ourense denunciaron ayer la sorpresiva modificación de notas de exàmenes llevada a cabo por el tribunal 1 de las pruebas (con 64 plazas y dos tribunales). Indican que en la tarde del domingo fue imposible acceder a la web dispuesta por la Concelleria de Educación para consultar les calificaciones: una vez que entraron de nuevo en la web, señalan que la mayoria de notas del tribunal 1 habian sido modificadas al alza, en lo que aseguran " é un claro incumprimento da base 9,8 da convocatoria. Ademais, os incrementos non se axustan a n ingùn criterio, senón que varían en cada casos."
Indican que esta respesca de notas de examen  del tribunal 1 permite acceder a una plaza a 12 opositores que, de acuerdo a las evaluaciones diarias, no la tendrian, al tiempo que deja sin puesto a otros que hasta el domingo tenian plaza. Algunos afectados anuncian la presentación de recursos de alzada.
La Consellería " está á espera de recibir a documentación".
Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 12:35
Ce matin, après les entrevues à la"Concelleria" (Rectorat), on apprend enfin que le Jury 1 ayant attribué seulement 9 admissions contre 55 au Jury 2, des demandes successives de réajustement ont été ordonnées par les autorités administratives ce qui a pu être constaté le Mercredi et le Vendredi sur le site officiel ...
Les membres du  Jury 2 présents ce Mardi 22 dans les couloirs ont refusé de signer les "Actas" procès verbaux de Concours... 
Côté officiels, on se refile la patate chaude de services en services car le scandale enfle démesurément... Où sont les Chefs, les sous chefs, qui va porter le chapeau ?
Reste donc à saisir les Syndicats et un Avocat  soit pour annuler l´ensemble de la procédure de la session frauduleuse  on dit ici "impugnar"; soit demander une révision générale et une ouverture de postes supplémentaires au delà des 64  offerts pour 2008.
Ou alors on part tranquillement en vacances et on ne touche à rien, c´ets le "statu quo" tel que publié sur le Web et qui fait force de loi, malgré le scandale des notes modifiées  2 ou 3 fois pour certains cas.
Belle pagaille  en perspective... oui mais voilà , demain c´est fête à Santiago et donc un  beau pont pour les Fériés del Apolstol du jeudi 22 au  lundi 28 Juillet: 
Suite au prochain numéro, en attendant un résumé bien senti de tout cela dans la Presse Locale : Correo Gallego ou Faro de Vigo par exemple.
Allez du courage Messieurs les journalistes, il y a là une belle occasion de dénoncer et comme chacun sait : "Sans la liberté de blâmer, il nést point d´éloge flatteur !"
A bon entendeur...
 
Repost 0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 09:52
Voilà la deuxième année où des irrégularités se produisent dans l´organisation des CAPES appelés ici "Oposiciones" car les Tribunaux ont une façon de noter pour le moins fantaisiste.
Maintenant chacun sait que les  Remplaçants  ( Interinos ) sont grandement avantagés grâce à leur ancienneté et que l´Union Européenne a demandé de résorber ce trop grand nombre de  non titulaires par des intégrations massives...
Mais que diable, que les autorités officielles le fassent discrètement et non pas comme cette année par des relèves successives proprement  scandaleuses de notes à l´Examen Oral .
Prenons un exemple:
Pedro ( "interino" remplaçant depuis 5 ans) se présente à la session 2008 pour la 5è fois.
Son ancienneté et ses Stages homologués par le Syndicat tout puissant lui donne ce que l´on appelle des "Méritos" ou Crédits pour 40% de sa note Globale.
Il a obtenu un 4,5 sur 10 à son Ecrit qui compte  sur 60 % du total.
Le Jury 1 lui relève sa note à deux reprises à 5 puis à 6 sur 10 et le Tour est joué.
Vous avez dit transparence ?
Oui mais voilà, en Espagne les notes apparaissent en Direct sur Internet le soir même de l`´Oral et tous les Candidats anciens ou non suivent en "Live" l´évolution de leur classement et le pot aux roses est vite découvert...
Le Jury 1 n´ayant accepté que 9 candidats contre 55 pour le Jury 2 , la disproportion était telle que des demandes de révision et d´harmonisation à posteriori ont elles été demandées explicitement par les syndicats, par l´Administration elle même, ou par un Politicien, dont la progémiture se trouvait malencontreusement dans le Jury 1  et donc lésée... Toutes les supputations sont possibles...
Que faire alors face à tant de magouilles au vu et au su de tous ?
Réclamer et montrer ces erreurs d´appréciation des Jurys, exténués et à bout de nerfs d´entendre pareilles turpitudes anonnées...( entendez les "Temarios" 64 dont 5  seront tirés au sort le jour de l´Ecrit et les " Defensas"  soit la soutenance orale de son Unité Didactique purement simulée dans un contexte artificiel)
 
Dénoncer le manque d´harmonisation entre les Jurys de CAPES.

Annuler ces Epreuves de la Session de Juillet 2008 qui ont réuni 257 candidats pour 64 places et pas une de plus !

Rétrograder les candidats injustement réévalués ?

Il sera difficile de mettre en défaut  un Ministère qui couvre pareille forfaiture sans doute avec l´aide de quelques syndicats corporatistes (et complices ? ) à moins qu´une Presse attentive ne se fasse l´écho de ce système de Validation que tout le monde sait injuste et téléguidé où le Candidat extérieur sans ancienneté autre que ses 5 années de Philologie Française à l´Université est disqualifié par avance.
Une Association des professeurs de francais en Galice ( APFG) affililíée à la FIPF se verrait jouer pleinement son rôle en dénonçanat pareilles pratiques qui encouragent la médiocratie et l´avancement à l´ancienneté et non la qualité et le savoir durement acquis par un Concours égal pour tous.
On pense au prestigieux  CAPES national en France et surtout à l´Agrégation, incontestable et incontestée...( même si le nombre de Postes est sans cesse réduit par les Ministères successifs)
En attendant que cessent pareilles malversations et pour que le Statut du français se rétablisse à son plus haut niveau dans cette Province espagnole, espérons que les politiques auront le courage de passer aux actes et de rétablir des règles justes pour employer un jargon Ségolénien ou Royaliste.
Santiago de Compostelle, le 22 Juillet 2008
 
Repost 0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 10:39
De retour du Portugal et d'Espagne, je trouve une lettre informelle m'annonçant pour la 5ème fois que je n'ai pas assez de points au barème pour pouvoir obtenir un des 5 postes vacants près de mon domicile et que je suis maintenu à 59 ans  et au 11è échelon hors classe après 40 ans de bons et loyaux services, à 35 kms de chez moi par le périphérique saturé de Nantes. 
Bon voilà de quoi se replonger dans le livre savoureux de François Bégaudeau 
" Entre les murs" sur le quotidien de banlieue. Mieux vaut en rire ! 
Mais pour ce qui se passe en Espagne là , on ne rit plus du tout quand il ne s'agit plus de quitter le navire Education nationale mais d'y rentrer. 
Jugez en plutôt par ces quelques articles publiés dans "
le Correo Gallego" du mois du 23 Juillet 2007 :
"
Los interinos logran todas la plazas ofertas. (les Remplaçants obtiennent toutes les places au concours)
Un grupo de opositores para profesores protestan por la forma de evaluar de los tribunales ( on notera ici le terme Tribunal qui a tout son sens ) que no siguen un mismo criterio al puntuar. 
Ademas denuncian que la plazas ofertas ya estan designadas a pesar de que eran màs que en anos anteriores. 
La sorpresa para los concusantes fue que, aunque sabian que el incremento de plazas era para "colocar a parte de los interinos" con lo que no contaban era que " todas la plazas fuesen para ellos". 
Tambien denuncian que los interinos tuvieron la posibilidad de cambiar la "encerrona" (como ellos llaman a la oposicion de la unidad didactica) por la presentacion de un informe, privilegio que no tiene el resto"

En bref comme en France, un vaste magouille syndicale à laquelle se plie avec zèle la Junta de Educacion  (Rectorat local ) pour ne laisser aucune chance aux candidats extérieurs du CAPES (appelé ici "Opposicion") puisque les règles du jeux sont d'avance pipées et truquées en faveur des remplaçants déjà dans le système qui, s'ils passent chaque année le fameux CAPES  se voient  favorisés par des pojnts au Barème ou "méritos" obtenus par leur ancienneté dans le service dûà  des remplacements, mais aussi à leur participation à des Formations, stages et Congrès divers qui augmentent leur chance . L'examen écrit et oral représentant 60% et "les méritos" représentrent 40%. on voit qu'en Espagne mieux vaut entrer au plus vite dans la Carrière à n'importe quel prix et cumuler des points car la valeur de l'examen est secondaire voire ridicule pour les remplaçants dispensés de l'épreuve orale.
En bref, il convient de souligner l'iniquité de ce système mis en place par les syndicats: STEG, ANPE etc... qui disqualifient un Concours propre à chaque Communauté selon un calendrier fixé en fonction des besoins mais qui laisse  nombre de candidats insatisfaits et révoltés par de telles injustices. 
Ah oui mais il faut rappeler que c'est Bruxelles qui a enjoint l'Espagne par une de ces fameuses "directives",  de résorber son quota de "non titulaires" contribuant ainsi à la mise en place de ce système inique qui pousse les jeunes candidats professeurs soit à s'inscrire à leurs frais dans les nombreuses Académies et Centres de formation qui monayent leurs services soit à chercher des emplois dans les Institutos ou Colegios privados qui leur proposent  des emplois moins rémunérés et sans la sécurité d'emploi du public. Qu'on se le dise ! Avis aux amateurs...
Repost 0

Pages

Catégories