Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

6 février 2020 4 06 /02 /février /2020 22:24

Il y a foule ce jeudi soir sur l'esplanade des idoles Manitas de Plata ou Georges Frêche selon les fans du moment. Derrière les limousines noires, on guette celui qui a fait d'une success story sans précédent et reconnu dans les milieux du management, une aventure hors norme et donné à sa ville d'adoption sa reconnaissance. Il y a là les habitués d'un des 7 quartiers de Montpellier voulu par le même Imperator qui hante cette ville qu'il voulait "Surdouée". Quartier sans âme véritable mais que l'on loue pour son art de vivre autour d'un bassin du nom de Jacques Coeur, autre homme d'affaires affairiste de Louis XI. On se congratule, on se tutoie, on s'embrasse même, on se toise, et les jeunes amazones font la haie d'honneur à celles et ceux (comme on dit à la REM) qui ont bien voulu se déplacer. 

L'homme affable mais peu disert parcourt les rangées et salue chacun d'un mot simple ou appuyé accompagné de son regard incisif. Le bref discours liminaire rappelle la profession de foi connue de tous et le slogan le "Cœur et l'action" qui a déjà fait florès. Nul ne l'ignore ici, le propos sera sans fioritures ni élan lyrique inconsidéré, on va au fait sur le bilan de cette ville meurtrie qui n'offre aujourd'hui que ses statistiques peu reluisantes: 21,5% de chômage et au Petit Bard ou à la Paillade plus de 50%,une population pauvre et assistée qui vit de la manne publique et en proie aux incivilités et à l'effritement de son organisation même, rongée par des entrées et sorties de 10000 véhicules chaque jour pour satisfaire une économie du tertiaire et de fonctionnaires. 

L'homme qui parle posément et sans notes, qui est aujourd'hui à la tête d'un groupe de 48000 personnes dans le monde regrette de ne faire travailler que 1800 personnes à Montpellier et rappelle qu'arrivé en 1970 de Syrie, il doit tout à cette ville qui l'a fait et dont il connaît les rouages complexes depuis 50 ans. Appelé par une équipe de rugby en difficulté  il lui  a injecté 24,5M d'euros et soutenu la formation des jeunes espoirs pour lutter contre l'exclusion et le déclassement. Tout le monde ici s'interroge sur son entrée en septembre dans une  campagne difficile où les intérêts politiques et carriéristes sont nombreux pour de vieux routiers du mundillo. Lui annonce qu'il  ne fera qu'un mandat de 6 ans et ne s'octroiera que 5000€ d'indemnité sur les 10 000 que touche l'actuel édile d'une ville de presque 300 000 habitants. (grâce au vote de majoration récent de LREM) 

Très vite chacun des membres de l'équipe de campagne prend la parole et les dossiers sécurité, propreté , accessibilité sont déjà affichés avec force et conviction par Serge Martin un orateur convaincu et persuasif qui martelle qu'il faut des adjoints aux quartiers, plus de proximité, plus de dialogue social depuis le voisinage jusqu'aux Maisons de quartier (qui n'existe pas de Pompignane à Jacques Coeur) 

2 femmes convaincues et dotées d'un fort argumentaire et d'éléments de langage qui impressionnent un vieux routier de la politique comme Philippe Mille qui a été adjoint culture Languedoc Roussillon et conseiller au département 44. La jeune Flora Labourier au parcours atypique :( antisarko, pro Morin et pro Hollande),  s'enflamme sur l'exemple de Lyon et sa "smartcity" qui se finance par les économies d'énergie. Il faut une "Ville intelligente" poursuit-elle en vantant "l'intermodalité en fonction de l'accessibilité" (sic) On note aussi la présence de Michel Guibal de l'équipe de Georges Frêche et une figure plus folklorique pour le dossier Seniors en la personne de Jacques Touchon qui s'épanche dans un fourre tout sur" la fracture numérique entre publics défavorisés et la petite enfance". "Le vieillissement est un handicap multiple et  Montpellier est brutale pour les personnes âgées": cela fait mouche au premier rang où se côtoient nos anciens, un non voyant de l'Université Paul Valéry et un ancien architecte handicapé... Il faut former les ACM, les jardins potagers, ouvrir des Maisons des solidarités…( retour du lyrisme ) 

Vient le moment des questions dans la salle dont l'une d'une retraitée enseignante: "que comptez vous faire pour accueillir les jeunes Migrants ?" réponse sans détours: "a quoi bon ajouter avec les nouveaux entrants qui sont de jeunes chômeurs aux nombreux chômeurs existants et accroître la misère ?" On sent là des accents rocardiens ou chevènementistes pour les initiés même s'il s'empresse d'ajouter que "la diversité est richesse et le repli sur soi une régression". Il conclut: "Nous avons un devoir de sécurité d'abord pour ne pas s'enfoncer dans plus d'incivilités et de pauvreté". Message reçu de la part de celui qui sait où en est son pays qui l'a vu naître et dont il dit : Je suis resté un enfant du désert qui a bravé de nombreuses difficultés". 

On se donne déjà rendez vous pour le 19 février au "Dièze" où l'on pourra compter les troupes et se mesurer aux autres militants. Curieusement, à la sortie du "Marriott", une ombre fait les cent pas et feint de jouer à la baballe avec son chien, on reconnaît l'adjoint de Saurel en la personne de son plus fidèle représentant et défenseur sur les réseaux sociaux... Hasard, il est justement en train de Tweeter, sans doute un rapport précis sur l'audience du concurrent et peut-être sur la présence de traîtres ou de vieilles connaissances ? 

Référence: https://www.mediaterranee.com/0642020-qui-est-mohed-altrad-homme-daffaires-dorigine-syrienne-qui-veut-conquérir-la-mairie-de

Mohed Altrad et le Quartier Port Marianne
Mohed Altrad et le Quartier Port Marianne
Mohed Altrad et le Quartier Port Marianne
Mohed Altrad et le Quartier Port Marianne
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
https://www.adaly.net/2017/04/15/le-roman-badawi-par-mohed-altrad/
Répondre

Pages