Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Seniors Dehors !
  • Seniors Dehors !
  • : " Le bonheur se trouve là où nous le plaçons: mais nous ne le plaçons jamais là où nous nous trouvons. La véritable crise de notre temps n'est sans doute pas l'absence de ce bonheur qui est insaisissable mais la tentation de renoncer à le poursuivre ; abandonner cette quête, c'est déserter la vie." Maria Carnero de Cunhal
  • Contact

Recherche

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 18:17

 
La pensée moderne de Teilhard de Chardin
"Les Racines du Ciel"de Frédéric LENOIR -France Culture - 21 novembre 2011transcription par Patrick Y Chevrel

Invité : Jacques MASUREL a fait une carrière dans l'industrie en France, au Japon, en Suisse, et aussi Vice Président de l'Association des Amis de Pierre Teilhard de Chardin et auteur de plusieurs ouvrages dont "Teilhard de Chardin visionnaire d'un monde nouveau " avec André Danzin  (Ed. du Rocher 2005) Association "Sauvons le Climat"
QUI ETAIT TEILHARD DE CHARDIN ?
Il est né en Auvergne tout près de Clermont Ferrand le 1 Mai 1881 dans une gentilhommière d'où la vue plonge sur Clermont Ferrand qu'il a grandi.Son père Emmanuel Teilhard était le père de toute une ribambelle d'enfants, c'est intéressant de le signaler car son fils tenait un peu de lui, c'est un géant 1,95 de haut, un érudit,passionné de la nature qui se faisait un devoir de former, à travers de longues promenades dans la nature,sa nombreuse descendance.
Ce qui est amusant c'est que la mère de Pierre Teilhard de Chardin, née Berthe Dompierre d'Ornoy est en fait l'arrière petite fille de Marie Harouet qui fut la soeur de Voltaire.
Quand on sait que cette sainte femme se rendait tous les jours à pied à la messe,et faisait quelques kilomètres pour se rendre à l'église, on peut se demander si notre bon vieux Voltaire ne se retournait pas dans sa tombe.
QUELLE A ETE SA FORMATION ?
Il a eu une formation tout à fait classique pour l'époque, il a été formé chez les Jésuites, et de là a fait un séminaire jésuite.
Sa formation scientifique il l'a acquise chez les jésuites pour une bonne part. Son premier poste a été d'être nommé au Caire comme professeur de physique chimie de là il est rentré en France,il a suivi des Cours au Collège de France et a terminé ensuite sa formation philosophique et théologique pour son noviciat à Hasting car à l'époque les Jésuites étaient interdits en France.
SA CARRIERE DE JESUITE
Très vite il a été envoyé, compte tenu de ses compétences, en mission en Chine pour aider un jésuite paléonthologue.Ce séjour a été extrêmement productif puisqu'il a aidé à découvrir sinon à authentifier le sinanthrope.Il a pris contact là avec toute la communauté scientifique qui vivait à Pékin,et il a réellement fait encore un grand pas en avant dans ses connaissances.C'est là qu'il s'est passionné sur la géologie, l'histoire de la Terre. D'ailleurs Teilhard, c'est venu un petit peu plus tard,a été le premier géologue qui a dressé une carte géologique complète de la Chine.
Une parenthèse, aujourd'hui Teilhard en tant que scientifique est nettement plus connu en Chine qu'en France c'est assez pardoxal puisque tous les paléonthologues ont comme ancêtre commun, si on peut dire,Pierre Teilhard de Chardin.Il est donc très connu et réputé en Chine.
QU'A-T-IL DÉVELOPPÉ COMME PENSÉE PHILOSOPHIQUE ET THÉOLOGIQUE ?
Là on rentre complètement dans le développement de sa pensée. Sa découverte  s'appuie sur sa vision de l'évolution issue de Darwin pour une part, de Bergson et surtout de son expérience scientifique de sa découverte de l'évolution à travers les fossiles qu'il a ramassés de ci de là et depuis sa plus tendre enfance. Toute sa pensée a été d'essayer de rapprocher cette vision scientifique, pour laquelle il n'avait aucun doute, et la pensée religieuse, ce qui lui a valu d'avoir très vite des problèmes assez sérieux avec son ordre et plus exactement avec l'Eglise, on ne sait pas trop comment mais enfin vers les années 20, il a écrit un papier sur le paradis terrestre remettant en cause complètement cette notion de paradis terrestre. C'est un document je crois qu'il avait rédigé sur le coin d'une table et qu'il avait envoyé à un de ses amis jésuite,et on ne sait pas comment, ça n'est toujours pas expliqué,comment ce document est arrivé à Rome et ça a été le début de ses ennuis. Une précision là dessus, Teilhard n'a jamais été mis à l'Index, il y a simplement eu un "Monitum" c'est à dire au fond un avertissement de prudence qui a été édité par le Vatican,mais après la mort de Teilhard quand le Père de Lubac a produit un ouvrage de présentation et de défense de l'oeuvre de Teilhard. 
AU FOND IL A CHERCHE A RECONCILIER LA SCIENCE ET LA FOI
Exactement il a essayé de réconcilier ses deux convictions, car au fond c'était un grand chrétien malgré ses petits problèmes avec l'Institution,et un grand scientifique.Ses oeuvres scientifiques représentent deux fois plus d'espace que ses oeuvres théologiques et elles sont encore aujourd'hui au Muséeum d'Histoire Naturelle et c'ets assez considérable.
Pour lui il fallait absolument rapprocher cette vision de l'évolution de la conception religieuse qu'il avait.Tout ets parti de là et en fait, l'origine profonde de sa pensée est venue dans les tranchées de la Guerre de 14. Il avait été mobilisé, non pas comme soldat de par son statut de jésuite,mais comme brancardier où il a eu d'ailleurs une conduite remarquable, il a eu la croix de Guerre à titre de brancardier, ce qui était tout à fait exceptionnel.
 Et en fait il a afûté toutes ses pensées qui germaient déjà depuis pas mal de temps dans les tranchées au son du canon.Cette vision des masses qui se jetaient les unes contre les autres,quelque part l'a marqué et je crois que beaucoup d'idées sont venues à ce moment là.
 QUELLE EST CETTE PENSEE DE TEILHARD DE CHARDIN ?
 La convergence entre l'évolution et la religion.C'est la ligne de la religion qui devait bouger et ce que disait le catéchisme sur l'évolution de l'homme et de la vie.
Pas tout à fait, ce qui lui a semblé fondamental c'était de découvrir un sens à l'évolution et de dire dans quelle mesure en comprenant ce mécanisme de l'évolution,il pouvait éclairer la religion ou disonslui  donner un autre éclairage.
Il était à l'opposé des créationnistes aujourd'hui,à une époque où l'on croyait encore que le monde avait été créé il y a 6000 ans et qu'Adam et Eve avaient vécu sur terre etc..Il fait partie de ces premiers savants et théologiens chrétiens qui ont remis en cause tout ce discours fondamentaliste qui lisait la Bible à la Lettre.
 Ce qui l'a marqué c'est d'avoir découvert cette continuité qu'il y avait entre le Big Bang ( la notion apparût à la fin de sa vie) et  aujourd"hui et au fond de constater que tout au long de l'existence de l'Univers de 14 milliards d'années celui-ci a évolué dans un sens bien précis, ce sens est marqué par une montée de complexité.
 je crois que cette idée de croissance de la complexité dans l'Univers,c'est réellement l'idée fondamentale qu'a apportée Teilhard.
C'EST UNE IDEE REPRISE AUJOURD'HUI PAR TOUS LES SCIENTIFIQUES
 Trin Van THUAN astrophysicien américain qui s'émerveille de la croissance de cette complexité qui montre que tout part des étoiles pour arriver au cerveau humain, il y a cet extraordinaire mouvement de l'évolution. Et Teilhard est le premier a dire qu'il y  un sens à cette complexité initié par bergson avec l'évolution créatrice mais lui est allé beaucoup plus loin. C'ets Teilhard qui a érigé cette notion de complexité en système.
Etant paléonthologue, il est parti du vivant où l'évolution se voyait assez bien à travers les différents philomes et il s'est dit, ce raisonnement ne s'applique-t-il pas depuis le Big Bang et en fait il s'applique parfaitement.Si vous prenez un atome, c'est pas tout a fait évident: comment l'atome est-il sorti de la soupe originelle en quelques minutes d'ailleurs, pourquoi ces électrons tournent autour, pourquoi il y a des quartz et ces noyaux ? Puis cette évolution est passée aux molécules et enfin aux cellules vivantes et c'ets là où teilhard avait commencé au fond et il a extrapolé sa vision de paléonthologue à l'ensemble de l'Univers et là on rejoint Trin Van Thuan et beaucoup de scientifiques.  Il n'a pas seulement cherché à écrire une histoire de l'Univers et de la Vie,il veut montrer qu'il y a une sorte de finalité à l'oeuvre dans la Nature.
PARLER DE FINALITE A L'OEUVRE DANS LA NATURE C'EST UN LANGAGE PHILOSOPHIQUE
Quad il dit il y a un point oméga qui attire la création vers lui, alors là on n'est pas du tout dans le domaine scientifique.
Le Teilhard avec la casquette scientifique,sa gabardine et son petit marteau qui va taper dans les rochers, s'arrête en disant : "Manifestement il y a une évolution qui va dans un sens donné."
C'est l'autre Teilhard, le théologien qui extrapole et essaye de faire le lien. 17'00  
Ce qui touche chez Teilhard de Chardin c'est sa sincérité, celle d'un homme qui a une foi extrêmement profonde, qui ne doute jamais mais qui néanmoins ne rejette pas d'un revers de la main les vérités scientifiques qu'il a pratiquées et qui cherche à établir un pont entre ces deux certitudes ouvertes et en évolution en accord avec sa pensée.
Il y a peut-être une puissance maîtresse et souveraine qui dirige cette évolution et c'est étonnant que l'Eglise ait empêché la publication de ses ouvrages de son vivant et qu'elle l'ait envoyé à l'autre bout dela terre pour trop développer ses idées en public.
Ce sont pourtant ces genres de personnes qui permettent à la religion de rester crédible.On était encore dans la lutte de l'"Eglise contre les idées modernes issue de Pie IX et cela a duré jusqu'à Vatican II qui a été profondément inspiré d'ailleurs par les idées de Teilhard.   
 Lecture de "Science et Christ" où il explique cette idée qu'il a de cette évolution dirigée par une finalité. Il ne dit jamais Dieu mais on entend bien qu'il y a une puissance intelligente qui fait se mouvoir la matière vers quelque chose de plus en plus complexe.
 " Il existe se propageant à contre courant à travers l'antropie une dérive cosmique de la matière vers des états d'arrangements de plus en plus centraux compliqués, ceux-ci en direction d'un troisième infini, infini de complexité aussi réel que l'infini et l'immense. Laissée assez longtemps à elle même sous le jeu universel et prolongé des chances, la matière manifeste la propriété de s'arranger en groupements de plus en plus complexes et en même temps de plus en plus sous tendus de conscience. La vie ne se diversifie pas au hasard en tous sens mais laisse voir un direction absolue de marche vers des valeurs de consciences croissantes. Sur cet axe principal, l'homme est le terme le plus avancé que nous connaissions. Si l'Univers a réuissi l'invraissemblable travail de faire naître la pensée humaine au sein d'un réseau qui nous paraît inimaginable de hasards et de mauvaises chances,c'est qu'il est au fond de lui même dirigé par une puissance souverainement maîtresse des éléments qu'il compose."
 Il pense donc au coeur de sa pensée qu'il y a une intelligence, intention pourrait-on dire, qui est à l'oeuvre dans tout processus d'évolution qui doit conduire jusqu'à l'homme.
 Teilhard a tenté d'expliquer sa pensée tout en restant dans le domaine de la philosophie.
Pour lui la conséquence est une montée de complexité. ce type complexité d'où vient-elle ?
Elle vient de l'assemblage d'éléments qui ont été faits à l'échelon de complexité inférieur. Il y a des atomes qui se sont assemblés entre eux créant des molécules qui s'assemblent et font des produits de plus en plus complexes et donc comme le dit la citation, il y a une tendance intrinsèque à la matière à s'assembler. Alors comment cela se passe-t-il ?
L'explication qu'il a donnée devient de plus en plus crédible car à son époque elle était réellement un peu éthérée, disons osée, c'est cette notion d'esprit matière autrement dit, il en vient à dire, il n'y a pas une dualité absolue entre la matière et l'esprit; la matière en quelque sorte sous-tend une certaine dose d'esprit.cela peut paraître à son époque un peu osé et fantaisiste,en fait ça l'est de moins en moins aujourd'hui.
 Aujourd'hui il y a les théories de l'information: on se rend compte que information, matière et énergie,sont les 3 éléments qui sont au coeur réellement de la matière. La notion de logiciel était floue à son époque. L'autre aspect porte sur les théories quantiques, aujourd'hui ondes ou corpuscules, on ne sait plus très bien ce qu'est la matière. Dobc cette conception de Teilhard d'esprit matière est quelque chose de plus en plus recevable sans qu'on ait tiré la quintescence de ce raisonnement mais cela devient de plus en plus recevable.
la complexité n'est pas une accumulation comme des rochers mais comme celle du cerveau humain qui est considéré aujourd'"hui comme le maximum de complexité disponible sur la terre et probablement dans l'Univers. La complexité ce sont des milliards de cellules,qui sont assemblées elles mêmes par des millions de connexions, ce qui fait quelque chose d'absolument considérable.
Ce qui est curieux pour un religieux, c'est qu'il y a presque une origine mécaniciste de l'esprit, en quelque sorte la matière secrète de l'esprit ce qui n'est pas très catholique.  L'évolution peut produire, sans l'aide de Dieu,par les mécanismes naturels, peut produire l'être humain dans sa complexité actuelle. " Dieu fait en sorte que les choses se fassent mais ne les fait pas lui même"  c'est là qu'il se démarque des promoteurs du dessein intelligent aux Etats Unis qui ont tendance à dire que dès le départ Dieu prévoyait que viendrait l'homme mais il a dû intervenir à des moments décisifs, comme l'apparitionde l'homme par rapport aux autres vivants pour créer un esprit spirituel. Pour Teilhard en revanche, l'esprit humain est le fuit d'un processus qui dure des milliards d'années.
Rien n'empêche cependant de penser mais on est dans l'extrapolation,que derrière le hasard, Dieu est là pour piper les dés mais ça nous ne le sauront jamais...
Il y a des citations où il n'est pas loin de ça c'est derrière la notion de providence. 
L'HOMME COMME CO-CREATEUR ?
La création a sucité un homme qui est aujourd'hui relativement libre. Chez les animaux, la création était dirigée, il n'y avait pas d'espace de liberté. Est arrivé un être libre qui raisonne, il peut ne pas suivre l'Univers et la Nature, il peut échapper aux lois de la Nature pourle meilleur et pour le pire donc il devient co-créateur.  
Autrement dit dans la conception de Teilhard, la création s'est attachée un auxiliaire qui est l'Homme.
DANS QUEL BUT DIEU AURAIT-T-IL  VOULU UN ETRE LIBRE ET CO-CREATEUR ?
Pour faire quoi ? Dans quel but ? C'est là que l'on rejoint la théologie., pour rejoindre Dieu. Comment voulez-vous qu'un être qui n'ait pas d'intelligence, qui n'ait pas de conscience, qui n'ait pas de liberté,puisse rejoindre le créateur qui par définition est libre. Cela rentre assez bien dans cette logique , c'est à dire que tant que la création n'a fait que des cailloux et des pierres,on ne voit pas très bien l'intérêt. le but de la création c'est nous en tant que co-créateurs qui peuvent faire des bêtises .
Le problème du mal est inséparable de celui de la Liberté.On a bien vu que la création doit par nécessité donner la liberté à l'homme. Alors pourquoi Dieu, et c'est tout le problème du mal,Dieu tout puissant parfait et bon a-t-il permis au mal de s'insérer dans le monde ? C'est un problème sans réponse, on trouve bien quelque acrobaties mais c'est assez limité.
Hypothèse 1- Dieu ne peut pas créer du parfait parce qu'alors il se referait. Il faut une distance entre lui infini et l'être créé
Hypothèse 2- Dieu a volontairement limité sa responsabilité pour nous laisser la liberté, en quelque sorte, c'est un Dieu en SARL et avons que c'est effrayant.
Hypothèse 3- Le christianisme insiste sur la faute originelle, une sanction posthume, nous sommes des anges déçus et nous payons les fautes commises jadis par nos ancêtres.Ce n'est pas très gai car on ne sait pas exactement qui a fauté.Adam et pourquoi pas Eve, on n'en sait rien. Pourquoi donc ce n'ets pas non plus une explication satisfaisante.   
Teilhard lui, propose cette explication que l'Univers n'est pas achevé,qu'il est en genèse, qu'il est en enfantement. Le mal serait donc un sous produit de l'inachèvement de l'évolution. Nous allons vers la perfection quand le monde aura réellement atteint les objectifs que s'est fixé le créateur mais en attendant disons qu'il n'est pas très confortable. Le problème du Mal et celui de la Création reste le problème fondamental.
On peut broder autour mais c'est un mystère. 34"
Teilhard était plutôt mécaniciste donc du côté de Descartes qui d'ailleurs était aussi un jésuite mais j'ai plutôt pensé à Pascal.
Teilhard met en avant le système de La primauté de la raison, de la pensée comme marques distinctives de l'humain ce qui renvoie au texte célébrissime de Pascal:"Le roseau pensant" et au texte de Pascal ou il parle de l'homme ange capable de penser l'infini et bête qui se conduit mal. "L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature.. mais qu'il sache l'un et l'autre".
 La pensée de Teilhard et celle de Pascal se rejoignent tout à fait. La différence viendrait seulement du niveau de connaissance acquise entre Pascal et teilhard ce qui permet à Teilhard de dire: "l'homme n'est petit que si l'on choisit certaines dimensions."
 Si on choisit les dimensions géométriques et le temps, l'homme est tout petit, c'ets un roseau et même bien moinspar contre si on considrère que les dimensions fondamentales de la création , c'est la complexité et c'est la pensée,et là je rejoins tout à fait pascal, à ce moment là, Teilhard a admirablement montré que l'Homme était le plus grand puisqu'il est l'aboutissement de plus achevé de la Création; Teilhard réhabilité l'homme et l'a replacé l'homme au centre du jeu.
 Rappelons que Pascal était scientifique et qu'il était pris dans cette même difficulté de faire se rejoindre son expérience scientifique et son expérience de la foi,la différence cependant est que Pascal au bout du compte est tragique, à un moment il pense qu'il faut abandonner la raison alors que Teilhard de Chardin est fondamentalement optimiste et qu'il croit absolument que la raison et la foi peuvent marcher d'un même pas.
 Teillard était bien éloigné des Jansénistes sous cet angle là. young teilhard
 TEILHARD PENSEUR OPTIMISTE ET CONFIANT DANS L'AVENIR ?
 Il est confiant pour deux raisons: d'abord parce qu'il croit en l'Homme, il croit que l'Homme a un potentiel tout à fait considérable,et ce potentiel ce n'est pas l'Homme en tant qu'individu, c'est l'étape suivante, c'est l'homme en tant que Société.
 Il croit que l'avenir de l'homme c'est la société et non pas l'évolution biologique de l'individu. Peut-être serons nous encore plus beaux, vivrons nous plus vieux, resterons nous éternellement jeunes, mais l'homme ne va que très peu évoluer. L'étape suivante pour Teilhard de l'évolution c'est la société.Au fond  quand il dit ça, il ne fait que reprendre ce qu'il a constaté depuis le début , en fait nous sommes les briques de l'étape suivante.
 Est-ce que l'étape de la société ne passe pas par l'évolution de la conscience des individus.Est-ce que ce n'est pas parce que les individus seront plus éclairés, plus intelligents, plus conscients plus évolués que les sociétés vont évoluer. 
 Le potentiel de la société dans la mesure où ce potentiel est bien coordonné, et tout le problème vous l'avez là,dans la mesure où tous les gens travaillent ensemble, où ils arrivent à établir entre eux des relations qui sont non pas d'ordre de coercition, Teilhard ne croit absolument pas à un gouvernement mondial mais qui sont de l'ordre au sens très large, de l'amour, de l'amitié de la camaraderie, (qui sont des sentiments individuels mais nécéssauire pour produire ensemble au lieu de penser seulement à soi) 
 Bien entendu c'est dans ces qualités que se manifeste le lien social, mais il faut que certains individus veuillent les développer. Vous mettez là le doigt sur quelque chose d'essentiel pour Teilhard , l'homme doit être optimiste, croire au progrès au sens large, l'homme doit croire en l'avenir, croire à sa finalité dans le sens de son existence.
 Et on le voit aujourd'hui, si les hommes ne croient plus à rien, "ils vont se mettre en grève". Ils ne vont pas vouloir continuer parce que le chemin qui est tracé par l'évolution est un chemin qui est rocailleux, ce n'est pas du tout un long fleuve tranquille, il y a donc des étapes diificiles à franchir et on ne les passera que dans la mesure où il y a un regain d'optimisme dans la création où les gens savent où ils vont.
 C'est le grand message de Teilhard.
 On a connu cette idéologie du progrès qui était très très forte au XVIIIè et au XIXè siècles, mais de manière assez matérialiste, assez positiviste, c'était l'idée que l'homme par les seules forces de sa raison allait progressivement créer un paradis terrestre,le bonheur sur terre dans des sociétés parfaites etc..Et puis on a eu le XXè siècle avec deux guerres mondiales atroces, avec Hiroshima, avec Aushwitz, et cette foi dans le progrès a reculé à partir de ces expériences. 
 QU'EST-CE QUI PERMET À TEILHARD EN TANT QUE POSITIVISTE ET HOMME DE FOI, DE CHRÉTIEN, DE CROIRE QUE L'HOMME,VA TOUJOURS ALLER VERS UN MIEUX.
 Qu'estce qui lui permet d'argumenter cette conviction ? 
 Il y a d'abord l'accroissement des connaissances et ensuite une raison plus théologique et philosophique,qui consiste à penser que si la création,l'univers,si le système d'évolution,qui préside à l'évolution du monde depuis le Big Bang,a toujours continué dans le même sens,c'est à dire avec cette montée de la complexité, cette montée de l'esprit, si depuis 14 milliards d'années ça n'a pas dérivé autant qu'on puisse le voir, pourquoi voulez vous penser que subitement ça dériverait ? C'est relativement peu crédible.Alors ça veut dire que le créateur a dû mettre, tout en nous laissant de la liberté, quelques garde fous assez larges mais sur lesquels on va se heurter et se faire très mal, mais l'un dans l'autre les choses vont continuer à avancer, et je ne vois aps pourquoi elles s'arrêteraient.
 QUEL EST L'ETAT DE SOCIETE A LAQUELLE IL CROIT ?
 Comment caractériser ce monde auquel il aspire et auquel il croit qui serait l'aboutissement de ce processus de complexité.
On peut répondre par la négative en disant ce que ne serait pas ce monde et là on sent très bien l'influence des deux guerres mondiales,qu'il a vécues de très près.
Pour lui un mone coercitif, autrement dit, faire marcher tout le monde dans la même direction par la force est quelque chose de tout à fait impossible et il donne une explication qui est presque d'ordre biologique. Il nous dit, quel a été le moteur de cette complexité, c'est bien la diversité, c'est par l'assemblage de briques extrêmement diverses,que l'on crée unautre élément. Dans la mesure où la société marche au pas cadencé, dans la mesure où il y aurait un gouvernement mondial,et qu'il n'y a plus d'espace de liberté,la créativité va disparaître, donc l'évolution va disparaître donc c'est absolument contre nature.
Ce qui ne veut pas dire qu'il faut laisser partir les gens n'importe comment. Il faut que s'établisse entre les humains,et il y a là une part d'utopie sûrement,des forces d'un autre ordre,qui sont des forces d'amour, de confiance, d'amitié. Il faut que ces forces là prennent le pas sur les forces de coercition,relativement matérialiste, mais cela ne veut pas dire qu'il faille abandonné forcément le matérialisme,qu'il faille s'adonner aux Robespierre de la bougie ou à des gens comme ça. Il faut seulement apprendre davantage à être tous ensemble.
 COMMENT INSCRIT-IL SA FOI CHRETIENNE A L'INTERIEUR DE TOUT CELA ?             
 Qui est le Christ et qu'est-ce qu'il est venu apporter sur terre pour participer à ce processus de l'évolution ?
 Je renvoie à votre livre "Comment Jésus est devenu Dieu" de Fredéric Lenoir où vous avez remarquablement montré qui était Jésus.C'est devenu avec Constantin un dogme, il y a là un espace, c'est difficile de répondre sans choquer.. (silence)
 Je pense que Teilhard a une visiondu Christ extrêmement ouverte: pour lui il parle du Dieu cosmique,c'est une toute autre dimension que, je cite Teilhard : "le christ des bénitiers " dont il parle quelque fois. Qui est le Christ, c'est le fils de Dieu officiellement. Est-ce que ce Dieu cosmique dans l'évolution est venu éclairer les consciences, il vient donner une semence qui va permettre à l'humanité de progresser vers les valeurs les plus fondamentales, une meilleure maitrise de sa liberté ?
 La parole du Christ a fait évoluer les choses,on ne peut pas le nier. Mais pour Teilhard il y a entre le Christ et Oméga (le point vers lequel se dirige l'évolution) une similitude tout à fait frappante. l'Oméga c'est l'attracteur de l'évolution.
 L'IDEE TRES ORIGINALE ET MODERNE DE NOOSPHERE
 La "noosphère" est un terme utilisé par Teilhard pour désigner l'aboutissement de l'évolution. C'ets à partir du moment où il y aura une sphère parfaitement unifiée, d'êtres humains qui eux mêmes s'appréciereront et penseront à Oméga, une sorte d'unanimité entre les Hommes ce n'est pas ce qu'on constate aujourd'hui.
 Cela vient du mot "noos" qui est l'esprit, l'intelligence,et cela veut dire qu'il y a une sphère de l'intelligence collective,qui rejoint un peu l'idée d'inconscient collectif de Jung sauf que ça le connote de manière positive à travers cette idée que la pensée va vers toujours plus de progrès. La "noosphère" telle que Teilhard l'utilise c'est un aboutissement.   


Lire les correspondances inédites de  Maxime NEMO avec

le Père TEILHARD DE CHARDIN avant son départ pour les Etats Unis et les confidences qu'il lui a faites sur son exil  et le devenir de ses oeuvres .

Les entretiens ont eu lieu Rue Monsieur le Prince à Paris en 1948. Nemo2


 Lire également dans la revue EUROPE de 1965.

l'article de Maxime NEMO :

Présence de Teilhard de Chardin
Lire également l'article de Roger GARAUDY : Teilhard de Chardin et les Marxistes
 
 
 
 
            
      
    
 
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clovis simard 09/09/2012 15:50

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)

clovis simard 17/08/2012 05:05

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)

Himba 17/08/2012 18:01



http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php?ref=2346039&query=Teilhard



Pages

Catégories